Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 21:11



pour la mi-juin

 

APA-Bangui 2008-06-08 (Centrafrique) Le gouvernement entend signer l’accord global avec les trois groupes comme préalablement contenu dans le rapport du Comité Préparatoire du Dialogue Politique Inclusif avant la date de ses assises qui sera fixé par le Comité d’organisation qui sera à pied d’oeuvre dans un prochain jour, a annoncé le ministre de la Communication, Cyriaque Gonda.

 

Le ministre Gonda qui s’exprimait au cours d’un point de presse a précisé que la date approximative pour la signature de cet accord global est prévue pour la mi-juin en cours à Libreville en présence du Président El Hadji Omar Bongo Odimba, Président de la Commission Ad-Hoc pour les affaires centrafricaine en l’espace CEMAC

 

Les mesures de décrispation sont en études auprès du Président François Bozizé qui attend que l’accord global soit signé pour que il mette ce qu’il faut en chantier, a-t-il précisé. Selon le ministre Cyriaque Gonda, « la date du 8 juin reste une proposition conformément à l’esprit que le Comité Préparatoire s’est donné en proposant cette date.

 

A la question de savoir si l’arrestation de Jean Pierre Bemba aura une incidence sur le forum inter centrafricain, il a déclaré que l’arrestation de Jean Pierre Bemba a des effets d’analyses sur la vie politique centrafricaine ».

 

« Nous avons la sérénité et nous devons en tant que l’Etat responsable observer la réserve de façon à créer les conditions de confidentialité qui sont des conditions requises de façon sine qua non pour la poursuite d’une procédure judiciaire qui est sous le fait d’enquête », a-t-il poursuivi.

 

Dans le rapport remis au Président Bozizé le 25 avril dernier, le Comité Préparatoire du Dialogue Politique Inclusif avait préconisé la signature d’un accord global avec tous les groupes armés et adopté des mesures judiciaires et d’ordre sécuritaire pour faciliter la participation de tous les protagonistes de la crise engendrée par l’existence de rébellions.

 

Le gouvernement a signé successivement le 2 février 2007 à Syrte, an Libye, l’accord de paix avec le Front pour la Démocratie du Peuple centrafricain (FDPC), d’Abdoulaye Miskine, le 13 avril 2007, un accord de paix avec l’Union des Forces démocratiques pour le Rassemblement (UFDR) de Michel Am Non droko Dotodja. Le dernier en date a été signé le 9 mai 2008 à Libreville.

 

Il s’agissait d’un accord de paix et de cessez-le-feu avec l’Armée Populaire pour la Restauration de la Démocratie (APRD) groupe rebelle actif au Nord-Ouest qui a porté Jean-Jacques Démafouth à sa présidence fin mars dernier.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans DIALOGUE INCLUSIF