Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 00:40

 

 

Bangui, 1er jui (ACAP)- Le gouvernement centrafricain a publié, vendredi 30 mai, la liste des personnalités choisies pour siéger au Comité National de Lutte contre la Corruption, organisme créé le 31 mars dernier par le président François Bozizé.

 

Présidé par M. Joseph Bida Koyagbélé, Conseiller spécial auprès du Premier ministre chargé de la bonne gouvernance, ce comité se compose de 14 personnalités issues de l'administration, du secteur privé et de la société civile.

 
Parmi elles, il convient de signaler la présence des syndicalistes Etienne Paulin Songoli de la Confédération syndicale des travailleurs centrafricains (CSTC) et Innocent Yakoda de l'Union syndicale des travailleurs de Centrafrique et de M. Patrick Dejean, président du Groupement interprofessionnel centrafricain (Gica, patronat).


Censé "élaborer et mettre en œuvre la stratégie nationale de lutte contre la corruption et assurer sa diffusion auprès des acteurs publics et privés", selon les termes de l'Arrêté du Premier ministre publié vendredi, le comité doit adresser au gouvernement, dans un délai de 60 jours "une liste des actions prioritaires qu'il entend engager dans le domaine de la lutte contre la corruption".

 
Bien que régulièrement pointée par les experts des institutions financières comme l'une des causes de la faiblesse des recettes du trésor public, la corruption n'a pas fait jusqu'ici l'objet d'une lutte systématique de la part des pouvoirs publics.

 

 

Ndlr Centrafrique-Presse : Est-ce l’hommage du vice à la vertu ? A quand la mise en examen et le procès des deux ministres du gouvernement Bozizé ouvertement mis en cause pour corruption le 19 novembre 2007 au palais de l’Elysée par Nicolas Sarkozy lorsqu’il avait reçu 12 minutes un certain François Bozizé ? On a parlé d’un certain Sylvain Ndoutingaï, qui a pris depuis du galon pour devenir ministre d’Etat aux mines et un certain Côme Zoumara naguère ministre des affaires étrangères mais actuellement au chômage parce que limogé entre temps du gouvernement. Bozizé a d’ailleurs tenté vainement de le caser comme son dircab. Tout le reste n’est que diversion pour amuser la galerie….

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société