Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 15:28



 

Dans une course contre la montre avant le début de la saison des pluies à la mi-juin, l’UNHCR a entamé vendredi le transfert de 9 526 réfugiés récemment arrivés de République centrafricaine vers le nouveau camp de Moula, situé au sud du Tchad. Les réfugiés centrafricains ont été transférés depuis un centre de transit, situé à 25 kilomètres environ de la frontière entre le Tchad et la République centrafricaine, vers le camp de Moula, à environ 150 kilomètres de la frontière. Depuis vendredi, 1 662 réfugiés ont déjà été transférés dans deux convois. Nous espérons qu’un convoi de 15 camions pourra partir tous les deux jours, avant que les routes ne deviennent impraticables.

 

La dernière vague de réfugiés centrafricains est arrivée au sud du Tchad entre janvier et mars cette année à la suite des violences survenues au nord de la République centrafricaine. Bon nombre d’entre eux ont rapporté que leurs villages avaient été brûlés et pillés, et que des personnes avaient été tuées. De plus petits groupes de réfugiés ont continué à traverser la frontière.

 

Au départ, l’UNHCR avait projeté de transférer le groupe vers l’un de nos trois camps de réfugiés près de Goré, notre base au sud du Tchad.

Mais le tout dernier groupe a refusé de s’y rendre, prétextant des tensions interethniques. Cela nous a incités à construire un nouveau camp à 50 kilomètres au sud de Danamadji, notre bureau au sud-est du Tchad.

 

Les réfugiés, des paysans pour la plupart, ont été heureux d’avoir été transférés vers le camp de Moula, mieux équipé. Un terrain de quelque 2,5 hectares sera accordé à chaque famille, et la FAO distribuera plus tard au cours de l’année des semences et des outils, alors que le PAM distribuera chaque mois des rations alimentaires. Les réfugiés sont actuellement hébergés dans des tentes familiales, mais ils commenceront bientôt à construire leurs propres habitations.

 

L’UNHCR gère maintenant cinq camps de réfugiés au sud du Tchad abritant plus de 56 000 réfugiés originaires du nord de la République centrafricaine. Nous gérons également 12 camps à l’est du Tchad, pour 250 000 réfugiés venant de la région soudanaise du Darfour.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société