Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 14:58

 

Après avoir « sous traité » l’encadrement de la garde présidentielle centrafricaine à l’Afrique du Sud, Paris pousse désormais les Angolais à jouer les parrains à Bangui.

 

Si tout se passe comme sur le papier, les éléments de la FOMUC, la force militaire dépêchée en Centrafrique par la CEMAC depuis l’époque du président Ange Félix Patassé, seront relevés le 10 juillet par une force plus importante, celle de la CEEAC (Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale) : la FOMAC.

 

Ainsi en a décidé la 8ème réunion de la Commission de défense et de sécurité (CDS) de la CEEAC, tenue dernièrement à Yaoundé. La CEMAC ne compte que les pays de la zone franc (Cameroun, Congo, Centrafrique, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad), alors que la CEEAC a, en plus parmi ses membres, la République démocratique du Congo et, surtout l’Angola. Cette première mission du Conseil de paix (Copax) de la CEEAC aura pour nom de code « MICOPAX 1 ». Son mandat est de six mois, renouvelable jusqu’à l’horizon 2013. L’Angola s’est proposé de financer la mission et d’apporter un soutien logistique à la même hauteur que les Etats membres de la CEMAC. 

 

La Lettre du continent n° 541 22 mai 2008

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation