Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 17:41




(Guinea-Forum 19/05/2008)

Des infos de l'ancien Premier ministre, Lonseny FALL depuis Bangui

L’on se souvient que depuis quelques mois, M. François Lonsény FALL, ancien Premier Ministre de Guinée, avait accompli sa mission de paix en Somalie et s’était vu confier de nouvelles fonctions de Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en République Centrafricaine. Il succédait ainsi au Général Lamine Cissé, à la tête du BONUCA à Bangui.

Depuis, il s’attache à réunir les conditions de mise en œuvre d’un Dialogue politique inclusif dans ce pays. L’une de ses premières actions a été de se déplacer à l’intérieur du pays pour aller à la rencontre des responsables militaires de l’Armée Populaire pour la Restauration et la Démocratie (APRD). La difficulté venait notamment du fait que la rébellion armée était réticente à toute idée de cessation des hostilités.

A l’issue de cette rencontre avec l’Etat-major de l’APRD, M. Fall avait présenté les revendications et exigences de la rébellion au cours d’un point de presse avec les médias centrafricains. Les autorités centrafricaines s’étaient montrées réservées mais le diplomate onusien se disait confiant et voulait privilégier la discrétion durant toute la période des négociations.

Cette méthode s’est révélée efficace puisque M. François Fall a réussi à gagner la confiance des principaux protagonistes. Côté rébellion armée, alors que les chefs militaires hésitaient jusque-là à désigner un représentant au Comité préparatoire du Dialogue politique inclusif, ils ont décidé depuis de se doter d’une direction politique, ce qui représente un nouveau pas vers le dialogue.

Les efforts diplomatiques de M. Fall viennent d’être couronnés d’un acte politique majeur : la signature d’un Accord de cessez-le-feu le 9 mai 2008 à Libreville (Gabon) entre le Gouvernement centrafricain et l’APRD. Cette étape devrait permettre d’engager prochainement le Diaolgue politique inclusif en Centrafrique, dans un environnement davantage apaisé et sur des bases consensuelles.

L’Union Africaine, dans un Communiqué de presse signé le 10 mai 2008 à Addis Abeba a félicité les deux parties, le Gouvernement centrafricain et l’APRD, « pour avoir privilégié l’intérêt supérieur de la nation centrafricaine et choisi de faire la paix ». Elle exhorte maintenant les acteurs concernés « à faire preuve de la même détermination afin de favoriser la mise en œuvre effective de cet Accord ».

La Commission de l’Union Africaine présidée par M. Jean Ping, a exprimé sa « reconnaissance au Président de la République gabonaise pour ses efforts inlassables dans la recherche d’une solution durable à la crise centrafricaine » ainsi qu’au Représentant spécial de l’ONU, François Lonsény Fall, « pour ses efforts de médiation » et à tous les autres acteurs qui ont usé de leur influence pour faire aboutir les négociations.

Guinea Forum

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans DIALOGUE INCLUSIF