Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 17:44



 

Bruxelles, le 14 mai 2008

 

Le Commissaire au Développement et à l’Aide Humanitaire, Louis Michel, se félicite de la signature d’un accord de cessez-le-feu et de paix entre le gouvernement de la République centrafricaine et l’Armée Populaire pour la Restauration de la Démocratie (APRD) le 9 mai dernier à Libreville. Cet accord était un préalable pour la signature d’un accord de paix global et le lancement du dialogue politique inclusif en Centrafrique dans des conditions optimales.

 

Le Commissaire Louis Michel a déclaré: “Je salue chaleureusement la signature de l’Accord de Libreville. Cet accord ouvre la voie à une dynamique de paix et de réconciliation nationale en Centrafrique que la Commission européenne souhaite appuyer sans réserve. C’est seulement par le dialogue que la République centrafricaine pourra retrouver la voie du redressement national et du développement.”

 

Par ailleurs, le Commissaire au Développement et à l’Aide Humanitaire a tenu à louer le rôle du Président de la République gabonaise, El Hadj Omar Bongo Ondimba, pour son engagement inlassable dans la recherche d’une solution politique à la crise centrafricaine, de même que le rôle du Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en République centrafricaine, M. François Lonseny Fall, pour ses efforts de médiation. Le Commissaire en appelle à toutes les parties concernées pour le respect de l’Accord de cessez-le-feu et la mise en œuvre rapide de l’Accord de paix à laquelle la Commission européenne est prête à apporter son concours.

 

Le Commissaire Louis Michel a invité toutes les parties en présence à participer à la mise en place du programme de Pôles de Développement en Centrafrique avec l’appui financier de la Commission européenne, contribuant ainsi à la stabilité, la paix, la réduction de la pauvreté et la réinsertion des ex-combattants.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans EUROPE