Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 23:54

RAPPORT DE MISSION DE LOME

DU 18 AU 23 AVRIL 2008

 

REFERENCE : DECRET N° 07.356 DU 30 NOVEMBRE 2007

 

Suite à la première phase marquant la fin des travaux de rédaction des rapports des trois thématiques à savoir :

 

  1. Questions Politiques et de Gouvernance ;
  2. Situation Sécuritaire et Groupes Armés ;
  3. Développement Socio – Economique,

 

les membres du Comité Préparatoire du Dialogue Inclusif ont été repartis en quatre (4) groupes distincts pour accomplir des missions d’informations et de contacts auprès des Chefs d’Etat Libyen et Gabonais et auprès des protagonistes et acteurs ciblés dans les crises actuelles en Centrafrique.

 

C’est dans cette optique qu’une mission s’est rendue à Lomé du 18 au 23 Avril 2008 pour prendre contact avec l’ancien Président Ange Félix Patassé. Cette mission est composée des personnalités ci – après :

 

-         Mr Marcel BAGAZA, 3ème Vice – Président, Chef de mission ;

-         Me Bruno – Hyacinthe GBIEGBA, Rapporteur Général ;

-         Mr Moïse KOTAYE, Rapporteur Général ;

-         Mr Patrick POUNE, Représentant l’UFNV, Membre ;

-         Mr NGOH Salvador, Représentant la Société Civile, Membre ;

-         Mr CHEIK TIDJANE DEYA, Représentant l’UFDR, Membre ;

-         Mr Jarnib GREBAYE, Interprète du CHEIK.

 

Arrivée le 18 Avril 2008 à Lomé via Cotonou, la mission a été reçue le 19 Avril 2008 par l’ancien Président de la République, Monsieur Ange Félix Patassé, à 09h00. 

Quatre (4) points ont été inscrits à l’ordre du jour :

1.      L’écoute de la délégation ;

2.      La remise de la documentation ;

3.      La discussion avec l’ancien Président Ange Félix .PATASSE. ;

4.      Les divers.

 

Après un bref aperçu sur l’historique et les travaux du Comité, fait par le Chef de mission, suivi de la remise des documents par les Rapporteurs Généraux, l’Ancien Président Ange Félix Patassé a sollicité la suspendu la réunion afin de lui permettre de prendre connaissance de la synthèse des travaux du Comité et de réfléchir sur les tenants et aboutissants de ce Dialogue Politique Inclusif.

 

A la reprise de la réunion à 15heures, l’Ancien Président Ange Félix PATASSE a remercié les Membres du Comité Préparatoire du Dialogue Politique Inclusif pour leur perspicacité et le travail laborieux abattu en si peu de temps, avant de laisser poursuivre les débats sur les points inscrits à l’ordre du jour.

 

Toutefois, l’ancien Président Patassé a souhaité une rencontre tripartite entre les deux anciens Présidents et le Président BOZIZE. Pour lui, si cette rencontre qu’il appelle de tous ses vœux se tenait avant les assises dudit Dialogue, elle  faciliterait la tenue  des assises du Dialogue Politique Inclusif dans un court délai, puisque cette rencontre aura déblayé le terrain sur les problèmes de fond. 

 

L’ancien Président  PATASSE a saisi cette opportunité pour intervenir très longuement sur le fond et la forme du Dialogue avant de tirer des conclusions allant dans le sens de sa volonté de participer au Dialogue Politique Inclusif qui n’est rien d’autre que le Rendez – Vous de l’histoire, où tous les fils du Pays doivent tirer des leçons de leur inconduite pour donner à la République Centrafricaine toutes les chances de réunir les volontés de tous, afin de conclure une paix définitive.

 

Il a posé le problème des mesures de décrispation ; à savoir les garanties d’ordre sécuritaire et judiciaire, pour faciliter la participation de tous, et  la sérénité des débats. 

 

Selon l’ancien Président PATASSE, sans la paix, un pays ne peut jamais se développer et constituera un facteur majeur de servitude pour d’autres puissances.

 

S’agissant de la procédure contre lui et certaines personnalités  qui est pendante devant la Cour Pénale Internationale, il a vivement recommandé que les enquêtes se poursuivent, pour que chacun  s’explique sur les crimes et violences pour lesquels dont on l’accuse, afin que le peuple centrafricain connaisse la vérité.

 

Pour finir, l’Ancien Président Ange Félix PATASSE a souhaité que soit mise en place une Commission Vérité – Réconciliation qui apporterait à tous les Centrafricains, une justice juste, réparatrice des préjudices causés aux uns et aux autres et panser les plaies ouvertes par  ces maux de manière définitive.

                                                                                              Fait à Lomé, le 20 Avril 2008

 

Les Rapporteur Généraux                                                         Le Président

 

 Me Bruno Hyacinthe GBIEGBA                                                Mr Marcel BAGAZA

 

 Mr Moïse KOTAYE




Rapport de mission de la délégation du comité

Préparatoire du Dialogue Politique Inclusif à Libreville (Gabon)

 


Une mission du Comité Préparatoire du Dialogue Politique Inclusif s’est rendue à Libreville (République du Gabon) du 22 au 23 Avril 2008, conformément aux dispositions du décret N°07.356 du 30 Novembre 2007 précisément en ses articles 2 et 8 (alinéas 8).

 

Cette mission est composée de :

1.      Pr. BERHANOU Abebe, Président du Comité Préparatoire du Dialogue Politique Inclusif, Centre pour le Dialogue Humanitaire (CDH) ;

2.      M. GOMINA – PAMPALI Laurent, 2ème Vice – président, Majorité Présidentielle ;

3.      Mme RAMADAN Marguerite, Déléguée aux Affaires Administratives, Société Civile ;

4.      M. GNIKO – MBOMBO Joseph, 3ème Rapporteur Général, Opposition Démocratique ;

5.      M. MANDAKOMBO Ernest, Membre, Opposition Démocratique ;

6.      M. GUIYAMA – MASSOGO Anicet, Membre, Autres Partis ;

7.      M. DOTOCKO Yves – Bienvenu, APRD ;

8.      NKURIKIYE Freddy, CDH.

 

Partie de Bangui le Mardi 22 Avril 2008 à 14h35mn, la délégation du Comité Préparatoire du Dialogue Politique Inclusif est arrivée à Libreville à 16h25mn par Vol Spécial du Président de la République Centrafricaine en visite de travail dans la Capitale gabonaise.

 

Dans la matinée du Mercredi 23 Avril 2008, une réunion  s’est tenue dans l’enceinte de la salle de conférence du Palais de la République Gabonaise sur les travaux du Comité depuis son installation jusqu’à ce jour et sur le chemin qui lui reste à parcourir avant de rendre officiel son Rapport Général.

 

Placée sous la Très Haute Présidence de Son Excellence El Hadj Omar BONGO ODIMBA, Président de la République Gabonaise, la réunion a regroupé plusieurs participants (les Membres de la Délégation Centrafricaine et les Membres du cabinet de la Présidence gabonaise) qui ont eu à suivre  successivement :

 

         I.      - L’exposé du Professeur BERHANOU Abebe, Président du Comité Préparatoire du Dialogue Politique Inclusif qui a porté sur les points suivants :

1/ la proposition de la tenue du Dialogue Politique Inclusif à Bangui sous réserve que les Autorités prennent toutes les dispositions nécessaires et suffisantes sur les plans tant judiciaire que sécuritaire afin de permettre la tenue d’un Dialogue Politique véritablement Inclusif.

 

Prenant en compte le caractère inclusif présenté comme l’élément clé pour le succès du Dialogue Politique, le Comité souhaite l’implication du Président BONGO pouvant amener les Autorités Centrafricaines à prendre des mesures de décrispation à l’endroit de certains acteurs qui posent comme préalables à leur participation le problème de la sécurité et celui des garanties d’ordre judiciaire ;

 

2/ l’état d’avancement des travaux effectués par le Comité Préparatoire depuis son installation jusqu’à ce jour sur les trois thématiques prévues par décret notamment :

-         Questions Politiques et Gouvernance ;

-         Situation Sécuritaire et Groupes Armés ;

-         Développement Socio – Economique.

 

       II.      Mot de remerciement du 2ème Vice – Président  du Comité Préparatoire du Dialogue Politique Inclusif Mr Laurent GOMINA – PAMPALI à l’endroit du Président Gabonais et de son Gouvernement. L’orateur a  saisi cette occasion pour rappeler  l’investissement constant du Chef de l’Etat gabonais dans la recherche des solutions aux crises politiques récurrentes que la RCA a connues au cours de la dernière décennie

 

Après toutes ces interventions, le Président BONGO a pris la parole pour prononcer ces phrases empreintes de sagesse et de vérité  qui devraient faire réfléchir tout centrafricain et  l’amener à se débarrasser de tout comportement intransigeant : 

«A  un moment donné pourtant, il faut bien réapprendre à vivre, à panser les plaies, à reconstituer le tissu social. Mais comment se situer face à la douleur du passé, aux crimes d’hier ? Plusieurs attitudes sont alors possibles, de l’oubli à la vengeance, de l’exercice de la justice au règlement politique, de la réconciliation au pardon. C’est tout l’enjeu de l’exercice  que nous sommes amenés à faire ».

 

Après discussions entre le Président de la République Gabonaise et la délégation du CPDPI auxquelles assistait le Président de la République Centrafricaine, tous les participants se sont accordés sur les points suivants, préalables  nécessaires à l’ouverture du dialogue :

-               Un accord de paix entre le Gouvernement et l’APRD ;

-               Un accord de paix global ;

-               L’adoption de mesures judiciaires et législatives appropriées ;

-               Le respect scrupuleux du calendrier du Dialogue Politique Inclusif.

 

Quant à la présidence du Dialogue, la délégation a sollicité le concours du Président de la République Gabonaise.

 

En ce qui concerne la question du financement dudit Dialogue, le Comité Préparatoire l’a soumise à la haute attention du Président gabonais, Président du Comité Ad Hoc de l’Espace CEMAC sur les questions centrafricaines.

 

A la fin des travaux, les participants ont souhaité que toutes les démarches ainsi convenues soient menées dans les meilleurs délais.

 

                                                                                  Fait à Bangui, le 24 Avril 2008

 

 

LE  RAPPPORTEUR GENERAL                               LE  PRESIDENT,

CHEF DE  DELEGATION

 

J. GNIKO-MBOMBO                                                    L. GOMINA-PAMPALI

                                                                                       

 

 

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans DIALOGUE INCLUSIF