Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 17:07

 





Source: humanitaire et de développement de partenariat avec l'équipe - République centrafricaine


Date: 10 2008

 

Des réalisations importantes ont été faites dans le processus du dialogue politique amorcé à la fin de 2007 pour mettre fin à la violence récurrente en République centrafricaine. Au cours des trois derniers mois, le dialogue du Comité préparatoire (CPDPI) a réussi à rassembler tous les principaux acteurs politiques et militaires ainsi qu’il est parvenu à un consensus sur la nécessité de trouver une solution politique à la division du pays.

 
Tous les mouvements rebelles, y compris l'Armée populaire pour la restauration démocratique (APRD), qui a rejoint le CPDPI seulement le mois dernier, se sont engagés à s'asseoir avec le gouvernement, les partis d'opposition et la société civile, afin d'ouvrir un dialogue constructif. Le document final du comité fixera les conditions générales pour le dialogue et sera officiellement remis au président François Bozizé dans les prochains jours. Ce passage de témoin marquera la fin de la phase préparatoire et le début du dialogue réel.

 
Selon le Centre pour le dialogue humanitaire, qui a soutenu le CPDPI, ce succès montre "la volonté de clore le chapitre des événements tragiques et violents pour faire non seulement la paix, la stabilité et le développement mais la République centrafricaine doit cesser de donner la réputation d'un pays potentiellement riche mais toujours très pauvre. "


Une série d'initiatives seront lancées dans les campagnes, afin d'élargir le consensus réalisé dans le document final du comité, ainsi que pour créer les meilleures conditions possibles pour l'ouverture du dialogue dans les prochains 45 jours. Un responsable de médiateur pour le dialogue doit encore être nommée. Le dialogue du contenu spécifique reste également à définir. De nombreuses questions, telles que l'intégration des forces rebelles dans l'armée nationale et l'amélioration de la gouvernance, doivent être résolus rapidement afin d'établir un climat favorable pour les élections de 2010.

 
Bien que la perspective du dialogue inclusif conduit à un cessez-le-feu essentiel entre le gouvernement et l'Union des forces démocratiques pour l'unité (UFDR) dans le nord et à l'APRD, à l'ouest, ce dialogue n'est que l'une des premières étapes dans la reconstruction de l’ensemble du système économique, social et politique du pays. La République centrafricaine continue de faire face à une grave crise humanitaire, et seul le véritable engagement politique de toutes les parties peut rétablir une paix durable et assurer le développement.




Trouvez plus d'informations sur http://www.hdptcar.net/blog/

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans DIALOGUE INCLUSIF