Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 00:15

 

 

APA Bangui 05-04-2008 (Centrafrique) La Croix-Rouge française va créer en Centrafrique une école de formation paramédicale, pour répondre à l’une des missions de la Croix-Rouge qui concerne la couverture sanitaire, la lutte contre la mortalité infantile, maternelle et la lutte contre le SIDA, a annoncé son président le Pr. Jean François Mattéi, au cours d’une conférence de presse, samedi à Bangui, à l’issue d’une mission en RCA.

Après une formation générale, cette école va former des spécialistes et assurer aussi la formation continue, afin de permettre à la Croix-Rouge centrafricaine de disposer d’un personnel qualifié capable de mener à bien son travail, a indiqué M. Mattéi.

L’Agence française de développement (AFD) va supporter le coût de la formation estimée à 700 millions d’Euros, a-t-il ajouté.

Concernant la lutte contre le SIDA, M. Mattéi a indiqué que la Croix-Rouge française, en partenariat avec celle de la Centrafrique, va commencer la décentralisation des centres de traitement ambulatoire (CTA) du SIDA, en commençant par les préfectures de la Lobaye et de la Kémo.

Cette initiative devrait permettre à toutes les populations d’avoir des structures de dépistage et de traitement surplace, a-t-il expliqué, soulignant que «le SIDA reste malheureusement le premier tueur en Afrique».

C’est pourquoi les actions de la Croix-Rouge orientées vers les Objectifs du millénaire pour le développement dans le domaine de la santé, préconisent une lutte acharnée contre ce fléau, a-t-il conclu.

La Croix-Rouge française conduit de nombreux projets en Centrafrique dans les domaines de la santé communautaire, de la lutte contre le SIDA, de l’eau et de l’assainissement.

Le président de la Croix-Rouge française a été invité en Centrafrique pour assister à l’inauguration du centre de santé de la Croix-rouge centrafricaine.

La construction de ce centre, baptisé Henri Dunant, a été financée par la Croix-Rouge française à hauteur de 150.000 Euros.

  Inauguration à Bangui d'un centre de santé Henri Dunant

Bangui, 03 avril (ACAP)- Le premier ministre centrafricain, M. Faustin Archange Touadéra, a procédé jeudi 3 avril 2008 à l'inauguration de l'hôpital de la Croix Rouge centrafricaine dans le troisième arrondissement de Bangui, baptisé Centre de santé Henri Dunant, du nom du père fondateur de la Croix Rouge internationale, en présence du président de la Croix Rouge Française, le Professeur Jean François Mattéi, ancien ministre de la santé et président de la Croix Rouge française.

Construit sur une période de six mois, le centre Henri Dunant est entièrement financé par la Croix Rouge française à hauteur de 150 mille euros, soit 100 millions de Fcfa.
Le professeur Mattéi a expliqué que ce centre a trois objectifs, à savoir la lutte contre la mortalité infantile, la lutte contre la mortalité maternelle et la lutte contre le sida et le paludisme.

Selon lui, la construction du centre Henri Dunant se situe dans le cadre de la philosophie du président fondateur de la Croix Rouge internationale fondée sur la solidarité et la fraternité en vue de donner la santé à tout le monde sans discrimination. Pour lui, la santé est le « nerf » du développement. « Il n'y a pas de développement sans la santé », a-t-il précisé.

Il faut souligner que le centre de santé Henri Dunant est un hôpital de jour avec des possibilités d'évacuation sur des centres de référence en cas de gravité. Des consultations générales et prénatales y sont prévues ainsi que des vaccinations liées à la vie de la mère et de l'enfant, en attendant la construction d'une maternité.

Il convient également de souligner que la Croix rouge française a contribué a beaucoup de réalisations en Centrafrique entre autre le centre de traitement ambulatoire construit en 2005 dans l'enceinte de l'hôpital communautaire de Bangui. Elle mène actuellement des projets d'eau et d'assainissement à l'intérieur du pays.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation