Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 19:49




APA Bangui (Centrafrique) Le Premier ministre centrafricain Faustin Archange Touédéra, a déclaré, lundi à Bangui, que les perspectives économiques nationales de 2008 à 2010 dépendront en grande partie de la consolidation de la stabilité sociopolitique.

A l’ouverture des travaux de la revue conjointe Banque mondiale-Banque africaine de développement (BAD), le chef du gouvernement centrafricain a ajouté que les prespectives économiques dépendront aussi du volume des investissement, surtout, ceux du secteur privé, et des flux d’aide publique au développement dans le cadre de la mise en œuvre et du suivi du Document de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRP).

Les premières opérations de la création des pôles de développement sont prévues pour 2009 et doivent s’intensifier à partir de 2010, a expliqué M. Touadéra.

«Nous nous attendons à une plus grande forte adhésion des partenaires à ce processus», a-t-il dit, soulignant que la revue conjointe Banque mondiale-BAD offre l’opportunité de suivre la performance réalisée dans la mise en œuvre des projets du portefeuille BAD-IDA et du Document de stratégie intérimaire conjointe (DSIC).

Le chef de mission de la BAD, M. Koussou-Mbé a indiqué que «notre objectif commun est de faire le point sur la mise en œuvre du DSIC BAD-BM qui couvre la période de 2007-2008, puis de lancer la réflexion sur une nouvelle stratégie conjointe à compter de l’exercice fiscal 2009».

«Nous examinerons ensuite dans quelle mesure le programme d’appui aux réformes économiques, décaissé en deux tranches de 6,5 millions et 4,09 millions d’euros respectivement, a pu contribuer à faire l’agenda du redressement», a expliqué M. Koussou-Mbé.

«Examen sera également fait des progrès du Projet d’appui à la réhabilitation des capacités de planification économique (PARCPE) quant à son ambition de réhabiliter le système de planification économique» et de s’assurer que le programme régional de facilitation des transports Douala-Bangui/Douala-Ndjamena dont l’accord vient d’être signé, est sur la bonne trajectoire du démarrage, a-t-il conclu.

La Banque mondiale et la BAD ont élaboré une stratégie intérimaire conjointe de dix-huit mois pour la République centrafricaine dans le cadre de l’exercice budgétaire 2007-2008, afin d’aider le gouvernement à consolider le redressement économique et à mettre le pays sur le chemin d’une croissance soutenue et partagée.

 
SL/Lmm APA
31-03-2008
 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique