Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 17:13

 

 

The world deserves to be more safer. It is true for Europe and America . It is true for Africa and other continents. Better security prevails, better economy can progress : growth and prosperity set to be reality for citizens. No one could ignore the gain of security and stability in country or over the world. If   Chad and Central African republic welcome European Forces (Eufor) in their individual country to crumble possible agression from Sudanese rebels in Darfour : it is for security and for humanitarian causes. Democracy and Human Rights are in the base of this implementation. The duty to International Community to set peace and security. Yet Article 1 of  UN Chart is clear and relevant. Here, there is no objection, no mistake on such purpose. But, doubt is swirling  many observers on the intention of European to undertake this initiatiave. Europe should accept that freedom and democracy are not divisible. That means Africa continent is right to get these for its development. So, by democrates and republicans. Sure, Darfour is not Central African Republic.

 

Darfour is not Chad. Europe had to make clear that Eufor is not a tool to create, organise, maintain what obsercers qualify : "Influence areas" or  "pré-carré".  Here example could be shown by Central African Republic. There are french forces, European forces, Central African  States Community forces, Central African Republic forces and South African forces. What can do Central African Republic with all these forces ? Ridiculous. and ugly situation. Do they think that solutions to crises in this country reside in forces? Here doubt exists. Same question could be asked on Chad?  So, what Europe must do is to encourage, support, defend democracy in both States. Not to sustain Bozizé and Idriss Déby both dictators and enemies of democracy. Central African Republic and Chad do not need military forces. They need freedom and State of law : "Good Government"  Asserting that means absurdities have yet embroiled European thinking on Central African Republic  and Chad. Now, these both countries appear like colonies. Now, these both countries give images of colonisation era. To tackle Darfour crisis Eufor should intervene in Darfour not in Chad and Central Republic. The target is Darfour. Crisis is there. And Chad, Central African Republic have their own individual crisis. Absurdities as General Claude Réglat declared that:  "Il n'est pas question de sortir de la Centrafrique." 

 

So, Elysée wants to take example on Great Britain. This country has no military bases in its former colonies. Good example to Elysée. Great Britain emphasised on economy, not military forces. France thinking on Central African Republic constitute absurdities. Absurdities in Chad . Absurdities in France former colonies.

Absurdity to see all France former colonies as puppets of Elysée. What stems in Central African Republic and Chad is a consequence of  clumsy relations between Elysée and these dictators. Elysée is obliged now to put sense on his modernity  in order to avoid absurdities in these both countries.



 
C'est une vertu de vouloir la sécurité et la paix. Le monde entier le veut, l'exige parfois lutte pour les établir. C'est vrai pour l'Euope, l'Amérique du Nord, l'Asie le Pacifique et l'Afrique. La paix et la sécurité conduisent à la stabilité et la croissance économique. L'on est convaincu cette vertu constitue un veteur de développement. A ce propos, s'il y a un but à atteindre, le plus indispensable, serait la paix. Quand il ya la paix, il y a la sécurité. Et la charte de l'Onu dans son article premier en fait l'indique. C'est dire combien la paix est au centre des objectifs de l'Onu. L'on ne peut que la soutenir. Ainsi le Tchad, la Centrafrique accueillent des troupes européennes (Eufor) pour contenir les agressions des rebelles du Darfour. Certes, droit humanitaire mais aussi Droits de l'Homme, sans oublier le socle-Démocratie sont à la base de ce déploiement.  Pour écarter toute menace et agression contre la Communauté Internationale. Le concept vaut ce que chacun peut y penser. Ce qui est vrai sa  traduction textuelle s'efface devant celle des interprètes.. Ce n'est pas l'objet de cette ligne.

 

Mais la Centrafrique et le Tchad sont loin de voir les solutions à leurs crises respectives dans le déploiement des militaires européens massif sur leurs territoires. Le Darfour est le lieu de la crise. L'Eufor devrait s'établir dans cette zone pour écraser la rebellion du Darfour. La Centrafrique et le   Tchad ont des crises internes inhérentes à la dictature qui étouffe. La démocratie est indivisble. l'Europe doit promouvoir l'Etat de Droit et la Bonne Gouvernance dans ces deux  Etats. Mais, ce que l'on constate, c'est l'absurdité.. Des militaires en Centrafrique. Des militaires au Tchad. Et l'Elysée a peur des démocrates de ces deux Etats. Trop de militaires en Centrafrique. Une absurdité. Parce que l'on ne voit guère la sécurité et la paix. Et l'on se fait une raison que ces militaires renforcent le Pouvoir de l'Etat, ainsi perpètuent la dictature. L'on a déjà vu. Et personne n'est dupe :

 

C'est l'absurdité. Et la Centrafrique présente les caractéristiques d'une colonie. Et oui : la colonisation. Eufor, c'est la "zone d'influence". Eufor, c'est le" pré-carré" français. Encore une absurdité dans la civilisation du XXI° siècle. Alors que l'Elysée aime bien prendre des exemples sur la Grande-Bretagne. Celle-ci n'a pas    de bases militaires dans ses anciennes colonies. Que l'Elysée s'en inspire. Lui qui siffle à tout moment la rupture et la modernité. La Grande-Bretagne a toujours choisi l'économie pour ses anciennes colonies. Que la démocratie parle un tant soit peu à l'Elysée. Qu'il cesse de convoler avec ces dictateurs qui mettent à mal la démocratie. Eufor a un sens si Déby Bozizé quittent  le Pouvoir de l'Etat. Ces deux représentent l'absurdité de l'Elysée qui lui-même est démocrate et républicain. Donc il faut évincer la dictature.

 

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Opinion