Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 16:56

 

Cameroon Tribune (Yaoundé)


ACTUALITéS
24 Mars 2008 



By Waffo Mongo

La révélation a été faite jeudi dernier au cours d'une conférence de presse du gouverneur de la BEAC Philibert Andzembe.

C'est au siège de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) à Yaoundé que le gouverneur de cette institution a rencontré les journalistes de la presse nationale jeudi dernier. C'était à l'issue de la première réunion ordinaire du Comité de politique monétaire de la BEAC dont Philibert Andzembe est le président statutaire. Au cours de cette rencontre avec la presse le gouverneur de la BEAC a donné la quintessence de la réunion qu'il venait de présider. Ainsi, au cours de ladite réunion, a expliqué le gouverneur de la BEAC, le Comité de politique monétaire (CPM) a pris connaissance de l'évolution de l'environnement économique international marquée par le ralentissement de la croissance de l'activité économique mondiale né de la crise financière aux Etats-Unis et par la dépréciation du dollar.

 

Au plan interne, le comité de politique monétaire a examiné les perspectives économiques, monétaire et financières de la CEMAC en 2008. Pour l'année 2008, le gouverneur de la BEAC a exprimé la satisfaction du CPM qui s'est réjoui que la consolidation de la situation macro-économique de la CEMAC devrait se poursuivre, avec un renforcement de la croissance économique estimée à 6,2% contre 4,1% en 2007, une amélioration de l'excédent budgétaire et une évolution favorable des comptes extérieurs, avec un taux de couverture extérieure de la monnaie à près de 100%.

Toutefois, Philibert Andzembe a souligné la préoccupation du CPM face à la résurgence des tensions inflationnistes en 2008, alimentées par une nouvelle poussée des prix du pétrole, le renchérissement des biens alimentaires importés, l'impact des hausses des salaires et l'expansion continue de la liquidité des banques. Dans un tel contexte, le Comité de politique monétaire, après analyse de la balance des risques pesant sur la stabilité monétaire, poursuit sa politique de reprise de la liquidité du système bancaire. Il a ainsi décidé de : maintenir inchangés les principaux taux d'intervention de la BEAC ; augmenter les coefficients des réserves obligatoires applicables aux établissements de crédit des pays à forte liquidité, respectivement de 150 points de base pour les dépôts à vue et de 100 points de base pour les dépôts à terme. Il a également adopté les objectifs monétaires et des crédits des six Etats de la CEMAC pour les deuxième et troisième trimestre de l'année 2008, compatibles avec les différents cadrages macro-économiques des pays. Enfin, le comité de politique monétaire a approuvé le schéma transitoire du mécanisme d'émission des titres publics à souscription libre dans la CEMAC ainsi que son chronogramme de mise en oeuvre avec, comme objectif, le lancement des adjudications des valeurs du trésor en 2009.

Conformément aux statuts révisés de la BEAC du 23 septembre 2007, le Comité de politique monétaire de la BEAC est l'organe indépendant de décision collégiale en matière de politique monétaire et de gestion des réserves de change. Il est composé de quatorze membres délibérants, à raison de deux par Etat membre, dont le directeur national de la BEAC, et de deux pour la France.

 


Copyright © 2008 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE