Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 23:47

MOUVEMENT DEMOCRATIQUE POUR LA RENAISSANCE ET L’EVOLUTION DE CENTRAFRIQUE

                                   M. D .R . E . C. Mbi Yeke Zo

                                    Liberté – Persévérance – Progrès

             Site Internet : www.mdrec.org  Email : lepartimdrec@yahoo.fr

   B.P 55 Km5, BANGUI – R.C.A. Tel. Fax (236) 61 51 69 Portable (236) 75.50.96.94

 

                                          

                            Démocrates Sympathisants et Militants du M.D.R.E.C !

                                                           Filles et fils de Centrafrique !

 

Dans le cadre de ses contacts permanents avec tous les fils du Centrafrique afin de trouver les solutions idoines aux mots qui minent et gangrènent le Centrafrique,

 

Le Démocrate Joseph BENDOUNGA, Président du Mouvement Démocratique pour la Renaissance et l’Evolution de Centrafrique (M.D.R.E.C) a été contacté, le lundi 10 mars 2008 par le Com force de l’Armée Populaire pour la Restauration de la Démocratie (A.P.R.D). L’entretien du Démocrate Joseph BENDOUNGA avec le Com force de l’APRD a porté sur quatre (4) points à savoir :

 

1°/Le retour rapide de la paix en Centrafrique

Les deux personnalités ont estimé que la souffrance des populations du Nord a atteint un seuil de non tolérance et qu’un retour rapide de la paix est vivement souhaité afin de permettre aux laborieuses populations du Nord Centrafrique de vivre en paix sur la  terre de leurs ancêtres.

 

2°/ Le dialogue politique inclusif reste le seul chemin qui conduira le Centrafrique vers la paix.

    a/ Le MDREC et l’A.P.R.D ne participent pas au comité préparatoire parce que le Général président François BOZIZE veut comme en 2003, organiser son plébiscite et non chercher les solutions qui mettront définitivement fin aux crises militaro-politiques qui minent le Centrafrique. Aussi, le comité préparatoire du dialogue politique tel que initié par l’ex rebelle François BOZIZE et le Centre du Dialogue Humanitaire n’est rien d’autre qu’un fourre tout dont les travaux dureront trois mois, alors que les Centrafricains n’ont pas de temps à perdre.

    b/ Le dialogue politique inclusif doit se tenir sous l’égide des Nations Unies, de l’Union Africaine et de l’Union Européenne dans un pays neutre en dehors des pays qui ont pris cause pour le régime BOZIZE et du territoire national, cela pour des raisons de sécurité et du caractère exécutoire du dialogue politique inclusif. Le M.D.R.E.C a suggéré la Guinée Equatoriale pour accueillir le dialogue inter centrafricain.

    c/ Le dialogue politique inclusif ne sera pas un fourre tout que BOZIZE et ses acolytes utiliseront pour redorer leurs blasons comme en 2003 où les chasseurs de perdiem et les griots de tout genre se sont délectés les langues et les gosiers. C’est l’avenir du Centrafrique qui est en jeu.  

Le MDREC et l’APRD estiment que pour des raisons pratiques et de sécurité, le dialogue politique inclusif ne peut pas se dérouler sur le territoire national sous les auspices de l’ex rebelle , le Général François BOZIZE, la principale cause de la crise Centrafricaine qui de facto n’a plus de légitimité. 

 

3°/ Les crimes et exactions des coupeurs de route sur les populations du Nord : Le Démocrate Joseph BENDOUNGA a évoqué avec le Com force de l’A.P.R.D : la souffrance des populations du Nord confrontées aux coupeurs de route qui violent, tuent, rackettent et rançonnent. L’APRD se dit prête à mettre ses hommes et son savoir faire au service du pays pour éradiquer le phénomène ZARAGUINA dans le Nord.   

 

4°/ Le sort des populations civiles dans les zones sous contrôle de l’A.P.R.D. Le Démocrate Joseph BENDOUNGA, Président du M.D.R.E.C a beaucoup exhorté le Com force de l’A.P.R.D de tout mettre en œuvre afin que la sécurité des populations civiles, des usagers des routes ainsi que de leurs biens et leur libre circulation en zone sous occupation de l’A.P.R.D soient assurée et garanties.

      Le Com force de l’APRD a rassuré le Démocrate Joseph BENDOUNGA du respect par son mouvement à l’endroit de toute personne civile et des efforts qu’il déploie pour discipliner et former ses troupes.

 

Fait à Bangui, le 12 mars 2008

 

   Le Président du M.D.R.E.C

 

 

 

 

 

 

                                                         Démocrate Joseph BENDOUNGA  

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique