Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 02:37
eufor.jpg
 
PARIS -(©AFP / 04 mars 2008 00h50)  Un soldat français de la force européenne chargée de sécuriser l'est du Tchad et de la Centrafrique a été porté disparu lundi soir après un incident survenu au Soudan où son véhicule avait pénétré par erreur, ont annoncé les états-majors de l'Eufor Tchad-RCA et des armées à Paris.
 
Selon un communiqué de l'Eufor Tchad-RCA, cet "incident frontalier" -premier incident notable depuis le début en janvier du déploiement de la force européenne- s'est produit dans la région de Tissi (localité tchadienne frontalière du Soudan), au sud-est de la zone d'opérations".
 
"Un véhicule léger de type Land-Rover a traversé non intentionnellement la frontière et pénétré sur 3 km en territoire soudanais", a précisé l'Eufor, indiquant qu'une "tentative de récupération du véhicule avait été confrontée à des tirs hostiles", contraignant les soldats à se replier.
 
"Un soldat de l'Eufor est actuellement porté disparu", a ajouté la force européenne, spécifiant "qu'aucune autre information ne pouvait être immédiatement communiquée pour des raisons opérationnelles".
 
Le soldat appartenait aux "forces d'entrée en premier" sur le théâtre des opérations, a toutefois précisé un porte-parole de l'Eufor interrogé par l'AFP, se refusant a confirmer qu'il s'agissait d'un membre des forces spéciales françaises.
 
De son côté, l'état-major des armées à Paris a indiqué, sans plus de détails, que le soldat porté disparu était de nationalité française et qu'un autre autre militaire français se trouvant dans le même véhicule avait été récupéré lors de cet incident qui s'est produit vers 15H00 locales (14H00 GMT).
 
Le second soldat, légèrement blessé, a été évacué par hélicoptère vers l'hôpital de campagne de Birao, en République centrafricaine.
 
L'Eufor Tchad-RCA est chargée de veiller à la sécurité d'une mission de police de l'ONU ainsi que des centaines de milliers de réfugiés soudanais du Darfour et de personnes déplacées dans l'est du Tchad et le nord-est de la Centrafrique.
 
Le déploiement de l'Eufor, qui comptera 3.700 soldats au total dont 2.100 Français, et devait initialement démarrer fin 2007, a été retardé en raison de l'offensive des rebelles tchadiens sur N'Djaména début février.
 
 
 
L’Eufor annonce un incident transfrontalier avec le Soudan
 
La force européenne Eufor en cours de déploiement dans l'est du Tchad a rapporté lundi soir un incident transfrontalier avec le Soudan au cours duquel un véhicule de l'Eufor a pénétré involontairement en territoire soudanais. /Photo d'archives/REUTERS
 
03/03/2008 Reuters
 
La force européenne Eufor en cours de déploiement dans l'est du Tchad a rapporté lundi soir un incident transfrontalier avec le Soudan au cours duquel un véhicule de l'Eufor a pénétré involontairement en territoire soudanais.
 
L'incident a eu lieu dans le secteur de Tissi, dans le sud-est de la zone d'opération de l'Eufor.
 
L'Eufor, qui comptera au total 3.700 soldats de 14 pays, dont un grand nombre de Français, a pour mission d'assurer la protection des populations civiles du Darfour voisin.
 
Jean-Loup Fiévet
 
 
Un soldat français de l'EUFOR porté disparu après un incident sur la frontière entre le Tchad et le Soudan
 
AP | 04.03.2008 | 00:48
 
Un soldat français de l'EUFOR, la force européenne déployée dans l'est du Tchad, est porté disparu après que son véhicule a essuyé des tirs du côté soudanais de la frontière, a-t-on appris lundi auprès du ministère de la Défense et de l'EUFOR. Un autre soldat, français également, a été blessé dans l'incident, qui s'est produit lundi après-midi.
 
Le capitaine Christophe Prazuck a déclaré à l'Associated Press (AP) qu'un 4x4 de l'EUFOR, dans lequel se trouvaient les deux soldats, s'était "égaré" du côté soudanais de la frontière et a "été pris à partie". Le véhicule a été détruit, a-t-il précisé.
 
Un des soldats français, blessé, a pu être récupéré par d'autres membres de la force, mais on ignorait le sort du deuxième soldat, qui restait introuvable. "Nous n'avons pas de nouvelles, nous ne savons pas ce qu'il est devenu", a déclaré le capitaine Prazuck.
 
On ignorait qui a pris les soldats pour cible.
La voiture faisait partie d'une "section avec quelques autres véhicules", mais seul le 4x4 des deux Français a franchi la frontière par accident, selon le capitaine.
Plus tôt, le porte-parole de l'EUFOR Dan Harvey avait déclaré que l'incident avait eu lieu à trois kilomètres à l'intérieur du territoire soudanais, dans la région de Tissi, point de convergence entre le Tchad, le Soudan et le Centrafrique.
 
Il avait précisé que les autres soldats de l'EUFOR, tentant de récupérer les deux Français égarés, avaient à leur tour essuyé des coups de feu et été contraints de se replier.
 
Il s'agit du premier incident connu depuis le début du déploiement de l'EUFOR cette année. Actuellement composée de 600 hommes, elle devra en compter 3.700 à terme. Environ 2.000 Français y participeront, dont 450 sont déjà sur place.
 
La force européenne de maintien de la paix a été créée pour assurer la protection des camps de réfugiés venus du Darfour et les travailleurs humanitaires, principalement dans l'est du Tchad, mais également au Centrafrique.
 
AP
 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans FRANCE