Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 13:33
Ouamba-Patas.JPGCENTRAFRIQUE : AVOIR UN OBJECTIF ET ÊTRE RESPONSABLE par Joseph-Nestor Ouamba-Patas 


 L'on a des exemples des pays qui
sont développés, riches et très avancés. Ceux-là n'ont pas fait de miracle mais ceux qui président à leur destinée ont un objectif . Et ils sont responsables.  Ces concepts caractérisent le politique. L'objectif et la responsabilité, deux mots différents de sens mais  qui se lient et s'imbriquent en politique. Dans ces deux concepts se trouve l'explication de l'état des pays développés c'est -à-dire ceux qui donnent l'exemple de démocratie même si par moments ils dévient. 

Leurs hommes politiques ont des objectifs lesquels reposent sur le progrès, la liberté, la croissance économique et l'Etat de Droit. Ils sont tous responsables. Ils prennent la mesure de leur tâche celle d'améliorer la vie de leurs citoyens et de bâtir des solides institutions piliers de développement.
 
Ainsi, les citoyens cohabitent avec l'ivresse la démocratie de la liberté, de la croissance économique disons tout simplement de l'abondance. C'est parce que les politiques ont des objectifs. Ils ont mis en exergue ceux-ci. Et ce pour la transformation meilleure de la société. Et si l'Europe est arrogante à l'heure actuelle c'est le fruit des objectifs fixés d'il y a belle lurette. Tous les politiques sont conscients de la nécessité de faire progresser leur pays. Ils ont pris leur responsabilité. Ils l'ont assumée. De l'objectif pensé et conçu, naît la responsabilité. La liberté la démocratie, les nouvelles technologies en sont des exemples. Et l'Asie s'y mêle intelligemment. Ainsi, l'objectif manque aux politiques centrafricains. Ils viennent au pouvoir de l'Etat non pour entreprendre mais pour détruire. Et quand l'on détruit c'est que l'on n'est pas responsable.
 
Le politique centrafricain considère le pouvoir de l'Etat comme un lieu d'enrichissement personnel. Ce qui témoigne de l'état sombre actuel de la Centrafrique. Bozizé et son régime sont des exemples de cette irresponsabilité. Laquelle plonge la Centrafrique sous la charpente d'une pétaudière. C'est vrai le manque d'objectif politique, économique et social des politiques centrafricains constitue un handicap criant. Pour transformer la Centrafrique, il faut avoir surtout un objectif qui rend responsable. La Centrafrique ne peut se développer que si les politiques prennent conscience de l'importance de ces deux concepts de la politique : Objectif et Être responsable. C'est là où réside le secret de la réussite politique d'un Etat. La Centrafrique doit évoluer vers la démocratie.
 
Version anglaise 
 
  Those who lean upon the firm conviction to improve conditions of human beings have always duty to set purpose, to put it in practice. Purpose at that moment becomes hint, vision, doctrine philosophy or method. Thus, it is obvious to see that in Asia, such as India ; in Europe, such as Germany and United kingdom ; then in America such as United States. Beside purpose or philosophy to rule the country it is to add the compulsory notion of accountability. Purpose and accountability both determine those who rule the country. It is not a surprise to France to be developed and rich country.
 
It is not a pure hazzard for England to be very high developed country. Example of these, should sound in ears of Central African Republic citizens. Above all those who proclaim themlseves policymakers and leaders. Pundits or elites of Central African Republic could not perform in democracy without purpose. Likely they could not bring this country in modernity without more accountability in their behaviour. To give transformation, so a due process of development they must have smart thinking a clever view on the necessity to organise infrastructures which can orient through growrh and poverty reduction.
 
Politics in Central African  Republic like citing example of France. But citng France is good but not relevant. What is important for Central African Republic is to act.  And acting supposes purpose. Purpose supposes accountability. To be honest policymakers in this country lacks purpose and accountability. This explains its conundrum. This is the main explanation of its dearth. Having  purpose makes a difference. Being accountable shows politics maturity. If Central African Republic is in tourment now ; it is because  policymakers have no governance philosophy. They come on power of State just to embezzle Public Treasury and loot  natural resources of country.. 
 Here is the matter of accountability. Greed characterises them. That is why corruption is rife. Populists they are. No positive action to stir out citizens from poverty scarcity.  To develop itself this country needs reforms in education and fiscal policy. Reduction of public spending. Bozizé and its regime have turned thwart Public Treasury. The outcome is no wage for civil servants. Having no purpose, the country is in leeway. Could Central African Republic proceed on this way? Response to this question is ambivalent. Ambivalent because Bozize regime is sustained by Elysée and the partisans of standstill in Cemac region. the so-called presidents of France pré-carré, France influence zone. 
 
 Central African Republic could escape of this leeway if civil servants maintain his motto of strike as longtime as it can last. Opposition must be clear on its purpose : restoration of democracy and legitimacy. To find  the way growth opposition should deal with its accountability. Bozizé is no suitable for this country. And this country could not decouple from freedom. It is depended on all citizens to kick out authoritarian which represents Bozizé regime. They shoud do that with accountability the sense to attain their purpose.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Opinion