Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 22:22

 

 

 

 

 

Bangui, 6 août (CAP) – Le pasteur Nicolas Guerékoyamé des églises ELIM qui s’est illustré récemment dans les medias nationaux et dans ses prédications par des attaques en règle contre les autorités de la Transition a été interpellé ce mardi et placé en garde à vue par le procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Bangui.

 

D’après le Procureur de la République Alain Tolmo, il s'agit d'une dénonciation portée à sa connaissance et relative aux propos excessifs et extrémistes portant atteinte au Chef de l'Etat et aux Institutions de la Transition, tenus lors d'une prêche le dimanche 4 Août par le Pasteur, pourtant lui-même membre du Conseil National de Transition (CNT).

 

D’après le Procureur, ce sont des propos et des actes de nature à troubler l'ordre public et à violer les lois et règlements de la République. Les enquêtes se poursuivent et seules les conclusions de l'enquête détermineront de manière plus précise les responsabilités.

 

Il faut signaler que plusieurs responsables de l’Association des Eglises Evangéliques de Centrafrique avaient récemment écrit à leur conseil d’administration pour désapprouver l’entrée au CNT du pasteur Nicolas Guerékoyamé la jugeant incompatible avec le statut « apolitique » de leur association tout en sommant ce dernier de démissionner du CNT mais celui-ci a continué à y siéger sans doute pour des raisons pécuniaires et d'ambitions politiques personnelles d’après certains membres de l’AEC.

Après une prédication haineuse et subversive, un pasteur est interpellé et placé en garde  à vue

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com