Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 17:46

 

 

 

 

 

30 Juillet 2013 (Belfasttelegraph.co.uk)

 

La Grande-Bretagne a envoyé 5 millions de livres sterling d'aide destinée à soulager une «situation humanitaire épouvantable» causée par ce que les Nations Unies ont qualifié de « crise oubliée en République centrafricaine ».

 

L'argent du Royaume-Uni sera dépensé pour renforcer les soins de santé pour 250.000 personnes, améliorer l'accès à l'eau et à l'assainissement pour 100.000 et offrir à 50.000 personnes une aide alimentaire d'urgence aux plus vulnérables du pays.

 

Les vols humanitaires seront également financés pour aider à permettre aux travailleurs humanitaires d’atteindre les zones les plus reculées, a dit la ministre du Développement international Lynne Featherstone.

 

Les 4,6 millions de la population de la République centrafricaine ont été laissés à l’abandon après le coup d'Etat de Mars  qui a évincé le président Bozizé du pouvoir

 

Mme Featherstone a déclaré: «La situation humanitaire dramatique en RCA a affecté chaque homme, femme et enfant dans le pays ; des centaines de milliers de personnes se sont retrouvées sans domicile ni services de base comme la santé, l'eau et l'éducation ».

 

"La Grande Bretagne ne peut demeurer insensible pendant que des millions de personnes les plus vulnérables de la planète souffrent. Cet appui fournira une bouée de sauvetage aux habitants de la RCA, en les aidant à se reconstruire après des mois de violence."

 

L'argent de l'aide doit être alloué au Comité international de la Croix-Rouge, le Service aérien d'aide humanitaire des Nations Unies et d'autres ONG internationales.

 

Les combats ont ravagé RCA depuis la fin de 2012 et le conflit actuel suivi un conflit plus entre 2004 et 2007.

 

Le coup d'Etat en Mars a été initié par les rebelles Seleka, qui ont été accusés de graves violations des droits de l'homme.

5 millions de livres britanniques pour aider la République centrafricaine

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com