Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 mars 2022 1 28 /03 /mars /2022 22:44
Nouvelles nationales sur RNL

 

Centrafrique : plusieurs officiers des 3R tués dans un affrontement avec les Faca dans le Nord-ouest

https://www.radiondekeluka.org/ lundi 28 mars 2022 16:57

Suite à l’attaque d’une de leurs positions dans la sous-préfecture de Ngaoundaye, l’armée nationale a lancé ce samedi 26 mars 2022 une offensive contre les éléments de 3R. Selon des sources locales, les combats se sont déroulés à la périphérie du village Nzakoundou où plusieurs leaders du mouvement rebelle ont été neutralisés.

Contactées ce lundi matin par Radio Ndeke Luka, des autorités locales indiquent que les Forces armées centrafricaines, appuyées par leurs alliés russes, ont mené des offensives contre les bases retranchées des éléments du groupe 3R dans les localités périphériques de Nzakoundou, dans la sous-préfecture de Ngaoundaye.

Un coup dur porté aux assaillants

Ces affrontements se seraient déroulés entre samedi et dimanche dernier. A en croire ces mêmes sources, plusieurs gradés de ce groupe armé, dont le chef d’Etat-major, auraient perdu la vie. Par ailleurs, de nombreux blessés graves ont été enregistrés dans les rangs de ce mouvement rebelle. Pour l’heure, la localité de Nzakoundou est sous contrôle des Forces armées centrafricains et leurs alliés.

Une attaque en représailles

Ces opérations ont été menées suite à l’attaque, le mardi 22 mars, des éléments des 3R contre un poste des Forces armées centrafricaines et des populations civiles à Nzakoundou. Attaque qui avait coûté la vie à plusieurs personnes, dont deux (2) éléments de l’armée nationale. Plusieurs blessés ont été également enregistrés parmi la population, dont certains sont encore hospitalisés à l’hôpital de Bocaranga. Les violences de ces derniers jours ont occasionné des déplacements massifs de populations.

D’après les autorités locales, des centaines de personnes ont trouvé refuge dans les villages environnants. Cette attaque intervient quelques jours après le renforcement des effectifs de l’armée dans cette partie du Nord-ouest centrafricain.

 

Centrafrique : six personnes tuées dans une attaque à la grenade à Lambi dans l’Ombella-Mpoko

https://www.radiondekeluka.org/ lundi 28 mars 2022 17:00

Une attaque à la grenade a visé, ce dimanche 27 mars 2022, le village Lambi à 60 kilomètres de Boali dans l'Ombella-Mpoko. D’après les témoignages, l'attaque a eu lieu dans la nuit sur le marché de la localité. Au moins six (6) personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées.

Selon des sources locales contactées par Radio Ndeke Luka, l’attaque a été perpétrée aux environs de 18H par un groupe de personnes armées, non-identifiées mais assimilées à des éleveurs nomades. Celles-ci auraient d’abord largué une grenade sur les commerçants du marché Lambi avant de procéder à des tirs d’armes à feu dans tous les sens.

« On a entendu une grosse déflagration »

"Vers 18 heures après le repas du soir, on a entendu une grosse déflagration suivie des détonations d’armes automatiques. Après vérification, il s’agirait d’un groupe constitué de 4 personnes assimilées à des éleveurs nomades. Ces derniers auraient lancé, dans l’obscurité, une grenade sur les commerçants et les passants avant d’ouvrir le feu sur ceux-ci" a témoigné Padium, un habitant.

Le bilan est très lourd. Au moins six morts, dont un enfant, et une dizaine de blessés transportés à l’hôpital de Boali. Une information confirmée par les autorités sanitaires.

Un enfant de 7 ans parmi les victimes

"Nous avons enregistré 12 blessés, dont 7 graves. On a également enregistré un décès. Il s’agit d’un enfant de 7 ans qui a malheureusement succombé à ses blessures. Ajouté aux cinq morts précédents, le bilan passe à six décès" a affirmé le docteur Martin Zekana, médecin-chef de l’hôpital secondaire de Boali.

Selon le président de la délégation spéciale de la ville de Boali, les habitants de Lambi et les éleveurs vivent en harmonie depuis très longtemps dans ce village. Il ne maîtrise pas la motivation de cette attaque.

Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com