Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 février 2022 1 07 /02 /février /2022 22:52
RCA : l'opposition de retour dans le processus de paix

Lu pour vous

 

 (Agence Ecofin) 06 février 2022 12:22 - Après son retrait en octobre dernier du processus de réconciliation nationale, le gros de l’opposition centrafricaine revient à la table des négociations. Elle a obtenu satisfaction sur une question de levée d’immunité parlementaire que la justice a fini par annuler.

La préparation du dialogue républicain peut reprendre en République centrafricaine. La COD-2020, rassemblement des principaux partis d’opposition du pays, a annoncé jeudi dernier son retour dans le comité en charge du processus de réconciliation nationale.

« En prenant en compte la souffrance quotidienne de la population centrafricaine et la situation chaotique de notre pays, l’opposition a décidé du retour de ses représentants au comité d’organisation du dialogue républicain », peut-on lire dans le communiqué de la plateforme.

Info Centrafrique ??Communiqué de presse de l'opposition démocratique pic.twitter.com/B0bLNFjFb8

— LEGOS ABDOULKADER (@LEGOSABDOULKAD1) February 3, 2022

L’opposition s’était retirée fin octobre 2021 du processus de paix, accusant le gouvernement de Faustin-Archange Touadéra de « bafouer l’exigence de la décrispation politique et de la création d’un climat apaisé ». Ceci après que l’Etat a demandé la levée de l’immunité parlementaire de certains députés opposants, soupçonnés de complicité avec l’ancien président François Bozizé dans la tentative de putsch de décembre 2020.

La procédure de levée d’immunité a finalement été annulée par la justice, ce qui est de nature à apaiser les leaders de la COD-2020. Ces derniers ont promis de s’impliquer dans l’organisation du dialogue, et de « redoubler d’efforts pour obtenir le principe d’inclusivité et le mode de délibération par consensus ».

C’est tout le pays qui attend avec impatience que le processus de paix aboutisse, pour faire cesser 8 ans de violences armées qui ont durement marqué les populations, le plus souvent dans les régions rurales reculées.

Feriol Bewa

Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com