Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 octobre 2021 4 14 /10 /octobre /2021 13:45
 Le président centrafricain Touadéra évoque le retrait brutal des casques bleus gabonais

 

Gabon: le président centrafricain Touadéra évoque le retrait brutal des Gabonais de la Minusca

https://www.rfi.fr/ 14/10/2021 - 11:17 Avec notre correspondant à Libreville, Yves-Laurent Goma

Le numéro un centrafricain était attendu mardi, mais il est finalement arrivé le mercredi 13 octobre avec 24 heures de retard. L’avion affrété par le Gabon a connu des problèmes techniques. Il a donc regagné Bangui temporairement. Un média centrafricain avait évoqué une tentative d’assassinat ce que Faustin-Archange Touadéra a démenti dès son arrivée dans la capitale gabonaise où sa parole était plutôt attendue sur un autre sujet. 

Faustin-Archange Touadéra était très attendu sur la question du retrait brutal du contingent gabonais des casques bleus de son pays. Le 15 septembre dernier, l’ONU a décidé de retirer les 450 soldats gabonais suite à des allégations d’exploitation et d’abus sexuel.

« Nous sommes en droit d’en savoir un peu plus »

Faustin-Archange Touadéra s’est naturellement exprimé sur la question : « Évidemment, il y a ces allégations d’abus sexuels. Nous n’avons pas encore les éléments précis pour apprécier cela. Et nous avons écrit au représentant spécial, le secrétaire général des Nations unies, parce que, s’il y a des allégations, il faut quand même que les responsabilités soient dégagées, qu’i y ait des réparations pour les victimes. Puisque c’est quand même des Centrafricaines, nous sommes en droit d’en savoir un peu plus. »

Les militaires gabonais étaient présents en Centrafrique depuis 25 ans, ils ont intégré ensuite les rangs de la Minusca en avril 2014 quand l’ONU a déployé cette mission qui consistait à mettre fin à la sanglante guerre civile. Faustin-Archange Touadéra n’a pas précisé l’éventuel retour des militaires gabonais dans son pays.

Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com