Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 novembre 2020 5 06 /11 /novembre /2020 17:43
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

Centrafrique : La procédure de la fabrication des cartes d’électeurs, engagée en France par l’ANE

BANGUI, 06 novembre 2020 (RJDH)---Une équipe de l’Autorité Nationale des Elections (ANE) séjourne depuis quelques jours en France où les cartes d’électeurs devraient, selon nos sources, être délivrées.  

Cette information RJDH est confirmée par le vice-président de l’Autorité Nationale des Elections (ANE) Bernard Kpongaba. Une autre source à l’ANE qui a requis l’anonymat a indiqué que la mission conduite par le rapporteur Julius Ngouade-Baba, doit engager des discussions avec l’entreprise qui devra, au moment venu, établir les cartes d’électeurs, « la mission établie les contacts et engage les discussions pour éviter tout autre retard », a fait savoir cette source au RJDH.

L’Autorité Nationale des Elections engage les discussions pour la fabrication des cartes d’électeurs alors que la liste électorale définitive n’est toujours pas rendue publique. Dans les couloirs de l’Autorité Nationale des Elections, on essaie de calmer le jeu et de rassurer sur cette situation, « nous avons tout bouclé et je crois que dans un bref délai, la liste définitive sera publique », confie un commissaire.

Les dernières données de l’ANE indiquent que plus de 1,8 millions de Centrafricains se sont inscrits sur la liste électorale. C’est ce fichier que l’opposition conteste exigeant un audit pour rassurer l’opinion avant la tenue des élections groupes dont le 1er se tiendra le 27 décembre prochain. 

RJDH

 

Centrafrique : La première femme candidate à la présidentielle, dépose son dossier à l’ANE

BANGUI, le 06 novembre 2020 (RJDH)---Catherine Samba-Panza, ancienne cheffe d’Etat de transition entre 2014 et 2016, a déposé ce jour sa candidature à la présidentielle de décembre 2020. Elle est ainsi la première femme sur les 12 dossiers déjà enregistrés par l’Autorité Nationale des Elections.

Catherine Samba-Panza portera le numéro 12 à la présidentielle si son dossier est validé par la Cour Constitutionnelle. Elle est la première femme à faire acte de candidature à la présidentielle depuis le 1er novembre date de l’ouverture du dépôt de candidature.

L’ancienne cheffe d’Etat de transition est à la tête d’u mouvement qui porte son nom. Au sortir du bureau de l’Autorité Nationale des Elections, Catherine Samba-Panza a indiqué vouloir reprendre les reines pour redresser le pays car selon elle, en cinq années, la République Centrafricaine est tombée plus bas que sous son magistère.  

Unique femme sinon celle qui est arrivée à un certain niveau de responsabilités comme la plus part des prétendants, elle aura certainement son mot à dire dans ces élections qui appelleront aussi son bilan.

A la présidentielle comme aux législatives, l’Autorité Nationale des Elections a enregistré entre le 1er et le 05 novembre, 360 dossiers dont 348 pour les législatives avec 53 dossiers pour les femmes et 12 pour la présidentielle dont celui de Catherine Samba-Panza.

RJDH  

 

Partager cet article

Repost0
Centrafrique-Presse.com