Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 octobre 2020 4 29 /10 /octobre /2020 21:28
RCA : A propos du vote des réfugiés dans les pays voisins

 

Par Maurice Wilfried Ministre Conseiller à la Présidence

 

Les réfugiés centrafricains n'ont jamais exigé au gouvernement leur participation aux prochaines élections. C'est une partie de la communauté internationale et les vendeurs d'illusion centrafricains qui militent pour l'éternel périssement de notre pays qui ont tenté de faire de l'absence du vote des réfugiés un problème d'Etat.

En effet, le Gouvernement  a écrit à tous nos pays voisins pour leur demander une autorisation d'accès aux membres de l'ANE aux fins de procéder aux formalités d'enrôlement des réfugiés centrafricains établis sur leur territoire. En dehors du Cameroun et du Soudan qui ont donné une réponse favorable, le Congo RDC a officiellement exprimé son refus en affirmant que les réfugiés ne votent jamais dans ce pays. Le Congo B et le Tchad n'ont pas donné une suite à cette demande. On voit bien qu'on ne pas d'un Côté faire voter les réfugiés centrafricains au Cameroun et du Soudan au détriment de ceux du Congo RDC, du Tchad et du Congo RDC. Pire, le nombre des électeurs est quasi similaires aux deux dernières élections présidentielles.

Autres informations à mettre à votre disposition, la majorité des réfugiés se sont volontairement inscrits sur les listes électorales dans leur pays d'accueil.

Enfin, les conventions de Vienne n'autorisent pas le vote des réfugiés.

En 2015 on a fait voter les réfugiés parce que beaucoup de nos compatriotes musulmans avaient fui le pays. Ceux-ci sont rentrés en masse aujourd'hui. Ils vont donc aller voter sans les vendeurs d'illusion qui ne rêvent que d'une énième transition.

Les réfugiés centrafricains n'ont jamais exigé au gouvernement leur participation aux prochaines élections. C'est une partie de la communauté internationale et les vendeurs d'illusion centrafricains qui militent pour l'éternel périssement de notre pays qui ont tenté de faire de l'absence du vote des réfugiés un problème d'Etat.

En effet, le Gouvernement  a écrit à tous nos pays voisins pour leur demander une autorisation d'accès aux membres de l'ANE aux fins de procéder aux formalités d'enrôlement des réfugiés centrafricains établis sur leur territoire. En dehors du Cameroun et du Soudan qui ont donné une réponse favorable, le Congo RDC a officiellement exprimé son refus en affirmant que les réfugiés ne votent jamais dans ce pays. Le Congo B et le Tchad n'ont pas donné une suite à cette demande. On voit bien qu'on ne pas d'un Côté faire voter les réfugiés centrafricains au Cameroun et du Soudan au détriment de ceux du Congo RDC, du Tchad et du Congo RDC. Pire, le nombre des électeurs est quasi similaires aux deux dernières élections présidentielles.

Autres informations à mettre à votre disposition, la majorité des réfugiés se sont volontairement inscrits sur les listes électorales dans leur pays d'accueil.

Enfin, les conventions de Vienne n'autorisent pas le vote des réfugiés.

En 2015 on a fait voter les réfugiés parce que beaucoup de nos compatriotes musulmans avaient fui le pays. Ceux-ci sont rentrés en masse aujourd'hui. Ils vont donc aller voter sans les vendeurs d'illusion qui ne rêvent que d'une énième transition.

Partager cet article

Repost0
Centrafrique-Presse.com