Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 octobre 2020 4 29 /10 /octobre /2020 18:32
LE PRÉSIDENT TOUADERA S'EST RENDU A BRAZZAVILLE
LE PRÉSIDENT TOUADERA S'EST RENDU A BRAZZAVILLE

 

LE PRÉSIDENT TOUADERA S'EST RENDU A BRAZZAVILLE POUR PRENDRE PART AU COLLOQUE INTERNATIONAL BAPTISE DEGAULLE ET BRAZZAVILLE, UNE MÉMOIRE PARTAGÉE ENTRE LA France, LE CONGO ET L’AFRIQUE

 

Invité à Brazzaville par le Président Denis SASSOU NGUESSO, le Président de la République Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA a pris part ce mardi 27 octobre 2020 aux côtés des Chefs d’État et de Gouvernement des pays du bassin du Congo et du Tchad au premier colloque international marquant la commémoration du 80éme anniversaire du « Manifeste » ou de l’Appel de Brazzaville.

A titre de rappel, le Général DEGAULLE foula le sol de Brazzaville pour la première fois de sa vie le 24 octobre 1940 alors que son pays la France était sous la menace d’une défaite des nazis. DEGAULLE le chef des forces libres qui avait lancé le 18 juin, à Londres un appel à la résistance contre ces envahisseurs, va proclamer cette ville, capitale de la France Libre. 

C’est à partir de Brazzaville, capitale de l’Afrique Equatoriale française que le Général DEGAULLE va rendre public un Manifeste qui crée le 27 octobre 1940  le Conseil de Défense de l’Empire français qui a pour objectif de soutenir, non seulement l’effort de guerre, mais surtout créer un quartier général des militaires pour mobiliser les troupes de toutes ses colonies avant de les acheminer en Europe. 

Dans ce Manifeste DEGAULLE s'opposa au régime de Vichy et installa le journal officiel et la Radio France Libre ou Radio Brazzaville.

Les travaux de ce colloque ont démarré ce matin avec les discours des chefs de gouvernement du Gabon, du Cameroun et de Mme la secrétaire générale de la francophonie Louise MUSHIKIWABO. Il y’a eu aussi les discours des présidents Idriss DEBY ITNO du Tchad, de Félix TISHISEKEDI du Congo RDC, de l’hôte Dénis SASSOU NGUESSO du Congo, mais surtout celui de Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA. Sans tabou, le numéro UN centrafricain a vanté la bravoure des tirailleurs oubanguiens aux côtés de leurs frères d'armes d'Afrique Equatoriale française, du Cameroun, du Congo RDC et de la France.

Pour éradiquer les maux qui minent l'Afrique, le Président TOUADERA a appelé les africains à s'unir et à faire preuve d'un esprit de solidarité et de coopération sincère.

Enfin, le Président TOUADERA a dénoncé l'embargo injuste qui empêche les Forces Armées Centrafricaines de défendre l'intégrité du territoire de leur pays " Je dois mentionner pour le regretter que les FACA dont les ancêtres ont fait preuve d'héroïsme et de bravoure et tombés sur le champ d'honneur pour le combat de la Liberté, l’Égalité et la Fraternité, croupissent, en dépit du retour à l'ordre constitutionnel, le 30 mars 2016, sous un embargo décrété par le conseil de sécurité de l'ONU, privant ainsi le pays de son outil de défense"

La restitution de l’histoire, le devoir de mémoire mais surtout la solidarité étaient les maîtres-mots de cette grand-messe.

Le Président de la République Professeur Faustin Archange TOUADERA a ensuite rencontré les centrafricains du Congo à l’hôtel olympique de Brazzaville. Les élections, le retour et l'insertion des réfugiés, la situation des étudiants et élèves centrafricains établis au Congo, étaient au centre des échanges. 

Le chef de L’État a saisi cette occasion pour parler de  la paix et des nombreuses réformes qui ont abouti au recrutement en masse des jeunes, tant dans la fonction publique que dans les Forces Armées et les Forces de Défense Intérieure.

Le Président TOUADERA et sa délégation sont rentrés à Bangui en début de soirée.

Partager cet article

Repost0
Centrafrique-Presse.com