Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 mai 2020 1 11 /05 /mai /2020 23:45
8 mai 1945: L'Oubangui-Chari (RCA) libéra la France  
8 mai 1945: L'Oubangui-Chari (RCA) libéra la France  
8 mai 1945: L'Oubangui-Chari (RCA) libéra la France  
8 mai 1945: L'Oubangui-Chari (RCA) libéra la France  
8 mai 1945: L'Oubangui-Chari (RCA) libéra la France  
8 mai 1945: L'Oubangui-Chari (RCA) libéra la France  
8 mai 1945: L'Oubangui-Chari (RCA) libéra la France  
8 mai 1945: L'Oubangui-Chari (RCA) libéra la France  

 

8 mai 1945: L'Oubangui-Chari (RCA) libéra la France  

 

Au prix de leur sang, les oubanguiens majoritaires dans le Bataillon de Marche N°2 se distinguèrent sur tous les front en Afrique du Nord (Bir-Hakeim), en Asie (Syrie) et en Europe (France) durant la 2e Guerre Mondiale. Bir Hakeim est un fait un fait d'armes et entraîne une nouvelle prise de conscience de la valeur et du courage des soldats français, très contestés depuis juin 1940. Le Lieutenant Koudoukou, illustre officier oubanguien laissa sa peau dans cette bataille.

 

Du Mur de l'Atlantique en passant par Lorient, Saint-Nazaire, La Rochelle, Royan, la Pointe-de-Grave, l’île de Ré et l’île d’Oléron ses combattants se distinguèrent avec leurs camarades français jusqu'à la victoire suprême le 08 mai 1945.

 

le 18 juin, un détachement du BM 2 marche en tête des forces françaises libres, conduites par le général de Larminat, sur les Champs-Elysées. 

 

La colonie de l'Oubangui-Chari participa économiquement à l'effort de guerre par la cueillette. Dommage que la récompense n'est pas à la hauteur du sacrifice consenti par ses combattants dont la nationalité française leur est reconnue à compte goutte. Ils ont été bardée de médailles. 

 

Dites-moi, sans l'Afrique et les Oubanguiens, de quel côté se trouverait l'ancienne métropole?

Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com