Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 mars 2020 3 04 /03 /mars /2020 19:08
RCA : deux morts dans de nouvelles violences des rebelles dans le sud-ouest

 

Centrafrique : Inquiétude face à la montée de l'insécurité dans la Mambéré-Kadéï et l'Ombella Mpoko

 

https://www.radiondekeluka.org/ mardi 3 mars 2020 15:49

 

La montée de l’insécurité dans la Mambéré-Kadéï et l’Ombella Mpoko inquiète la population et fait réagir les élus de ces régions. Des hommes armés assimilés aux éléments des 3R d’Abass Sidiki envahissent depuis plusieurs semaines une partie de la Mambéré-Kadéï et de l’Ombella-Mpoko. Cette présence des hommes en arme n'est pas sans conséquence et les élus s’alarment des violences ayant fait déjà des morts parmi la population civile. Ils appellent le gouvernement à prendre sa responsabilité pour assurer la sécurité de la population.

La présence de ces hommes armés assimilés aux éléments des 3R sème la psychose au sein des habitants des régions précitées. Face à de nombreuses plaintes venues de leurs circonscriptions respectives, ces élus appellent le gouvernement à contraindre les groupes armés à respecter leurs engagements dans le cadre de l'accord de paix du 6 février 2019. "Ils ont attaqué la population, il y a eu des tueries, il y a eu deux morts et des blessés. Nous voulons porter un message fort pour que l'exécutif puisse arrêter cette hémorragie" a lancé Timothée Bengba, député de Yaloké 2 dans l'Ombella Mpoko.

La situation est d'autant plus confuse dans la sous-préfecture de Gadzi. Pour Martin Boungueze, député de cette localité, il est inadmissible que la population continue de souffrir à cause des  agissements des groupes rebelles. " J'ai demandé et insisté qu'il y ait une équipe des FACA dans cette localité pour protéger la population. Mais personne ne nous écoute. Il veulent que les gens meurent comme ci ce sont les morts qui iront les voter " a-t-il déploré.

Le porte-parole des 3R joint au téléphone par Radio Ndeke Luka ne reconnaît pas les faits reprochés à ce mouvement. Pour lui, les 3R sont dans une "logique de paix et de cohésion sociale".

Depuis plusieurs semaines, les localités de Carnot, Gadzi, Baoro et Yaloké font l’objet d’incursion d’hommes armés mettant à mal la sécurité de la population et l'économie essentiellement axée sur l'exploitation des ressources minières.

 

 

Centrafrique : deux morts dans de nouvelles violences des rebelles dans le sud-ouest

 

BANGUI, 3 mars (Xinhua) -- Au moins deux civils ont été tués dans de nouvelles violences des rebelles dans la partie sud-ouest de la République centrafricaine (RCA), a appris Xinhua mardi des députés locaux.

D'après les députés Timothée Bengba et Martin Bounguenzé, depuis lundi, des hommes armés présumés du groupe rebelle 3R ont fait des incursions dans les villes centrafricaines de Carnot, Gadzi et Yaloké. Outre la mort des deux civils, un troisième a été grièvement blessé. Les habitants locaux sont pour l'heure en fuite en brousse.

Si l'insécurité va perdurer dans ces régions, cela va inéluctablement se répercuter sur les prochaines élections présidentielle et législatives prévues entre fin 2020 et début 2021, ont-ils estimé, ajoutant que les autorités sont maintenant informées de la situation, et que des mesures appropriées seront prises pour protéger la population, notamment par le déploiement des Forces armées centrafricaines (FACA).

 

Partager cet article

Repost0
Centrafrique-Presse.com