Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 23:11
Les Russes doivent faire leurs preuves, à commencer par la Centrafrique (RCA)

Lu pour vous

 

Les Russes doivent faire leurs preuves, à commencer par la Centrafrique (RCA) (CEMGA français général Lecointre)

 

 http://club.bruxelles2.eu/ 22 janvier 2020  Romain Mielcarek B2

 

(B2 à Paris) Le Levant (Irak), le Golfe et le détroit d'Ormuz, la Centrafrique et le Sahel... Le chef d’état-major des armées (CEMA) français, François Lecointre, a fait ce mercredi (22 janvier), devant quelques journalistes (1), dont B2, le tour des théâtres d’opérations où sont engagés les Français. Les Européens sont là souvent. Mais pas de manière aussi engagée que le souhaiterait la France

Prudence avec la Russie

La volonté de rapprochement avec la Russie annoncée par le président français à l’été doit encore se concrétiser. Les deux chefs d'état-major (français et russe) ont déjà échangé, de façon assez directe.

Les Russes doivent faire leurs preuves, à commencer par la Centrafrique (RCA)

« La première chose que j’ai demandée au général Valeri Guerassimov (le chef de l'état-major général des forces armées de Russie)— raconte le général Lecointre —, c’est que nous fassions du cas précis de la Centrafrique une sorte de laboratoire de la mise à l’épreuve de la bonne volonté affichée par la Russie pour être un partenaire dans la résolution de crise et non pas quelqu’un qui utilise ces crises à des fins de déstabilisation. En Centrafrique, j’attends de pouvoir mesurer réellement la bonne volonté de nos camarades russes. A ce stade, cela reste assez difficilement perceptible. »

Un rapprochement davantage prospectif qu’opérationnel, le renseignement en prime

Les différents chefs des armées (terre, air, mer), ainsi que la directrice des relations internationales et de la stratégie (DGRIS), ont contacté leurs homologues russes. Difficile pour l’instant d’envisager avec la Russie des préparations opérationnelles communes. Il s’agit surtout de prospective. Des échanges plus concrets ont cependant commencé à se mettre en place au niveau renseignement, avec le sous-chef opérations de l’état-major des armées et le commandant de la direction du renseignement militaire (DRM) qui ont rencontré leurs homologues sur place. Une ligne directe entre les deux états-majors a été ouverte, qui a notamment permis à leurs deux chefs d’échanger.

(Romain Mielcarek)

Partager cet article

Repost0
Centrafrique-Presse.com