Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 décembre 2019 3 11 /12 /décembre /2019 00:31
Départ de Charles Bambara de la Monusco : bon débarras pour Radio Okapi

 

Lu pour vous

 

 

Départ de Charles Bambara de la Monusco : bon débarras pour Radio Okapi

 

 

https://scooprdc.net/ La rédaction 10 décembre 2019

 

Dans un e-mail sur Outlook, le Directeur de PID de la Monusco annonce son départ. « Après six ans de présence à la MONUSCO en qualité de Directeur de la Division de la Communication stratégique et de l’Information publique, je vous annonce mon départ prochain de la Mission. J’ai obtenu un poste de même nature à la MINUSCA en République Centrafricaine. Je voudrais remercier chacun d’entre vous et vous dire combien j’ai été honoré de travailler avec vous. De nombreux défis ont été relevés mais d’autres demeurent toujours, en témoigne l’actuelle crise à Beni. La vie aux Nations Unies est ainsi faite : de rencontres, de partages, d’échanges et de départs. Bien sincèrement, et au plaisir de nous revoir…Charles A.

Bambara charlesbambara@gmail.com », écrit-il.

Un e-mail qui, selon la source qui l’a forwardé à Scooprdc.net et d’autres contactées par le média en ligne, a fait jubiler les agents de Radio Okapi. En effet, le départ du Burkinabé est un bon débarras pour le personnel de cette radio onusienne dont il s’était chargé personnellement à tuer. Loin d’un acharnement, Scooprdc.net a démontré dans deux publications l’incompétence notoire dont a fait montre ce directeur en comparaison avec ses prédécesseurs (Lire les articles : « Médias : Radio Okapi en colère » et « Monusco : Christophe Boulierac sauve Radio Okapi du naufrage »).

Alors que Scooprdc.net préparait un autre article intitulé « Monusco : si Christophe Boulierac était à la place de Charles Bambara » au régard des réalisations record du Français comparativement au Burkinabé, voilà que cette bonne nouvelle pour les ‘’okapiens’’ vient de tomber. L’incompétence de Charles Bambara a été vite corrigée par Christophe Boulierac, hiérarchiquement son subalterne mais qui par leadership managérial avéré, a posé des actes de redressement de cette célèbre radio qui sombrait  déjà rien qu’avec les mêmes moyens notamment « le petit cash ». Que faisait Bambara avec ces fonds de cette caisse de secours ? Christophe Boulierac voulait y voir clair, a-t-on confié à Scooprdc.net.

Son départ est-il une fuite en avant ? Comme les Nations-Unies sont bourrées des ouest-africains, ses frères le sauvent-ils de cette opprobre en le déplaçant vers la Centrafrique ? Possible. Seulement, comme lit-on dans la Bible : « malheur à la terre et ceux qui habitent, car il est descendu le grand dragon animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps à vivre », les « Okapiens » diront aux centrafricains : « malheur à vous centrafricains, Bambara vient chez vous pour détruire tout ce que vous avez construit ».

 

Agnelo Agnade

 

Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com