Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 12:58
RCA : Le pays célèbre en différé la Journée Mondiale de l'Alimentation
RCA : Le pays célèbre en différé la Journée Mondiale de l'Alimentation
RCA : Le pays célèbre en différé la Journée Mondiale de l'Alimentation
RCA : Le pays célèbre en différé la Journée Mondiale de l'Alimentation
RCA : Le pays célèbre en différé la Journée Mondiale de l'Alimentation
RCA : Le pays célèbre en différé la Journée Mondiale de l'Alimentation
RCA : Le pays célèbre en différé la Journée Mondiale de l'Alimentation
RCA : Le pays célèbre en différé la Journée Mondiale de l'Alimentation

 

https://www.radiondekeluka.org/ lundi 18 novembre 2019 17:05

 

Les agriculteurs et éleveurs centrafricains sont à l'honneur ce 18 octobre. La célébration en différé de la Journée Mondiale de l'Alimentation s'est déroulée ce matin à Bambari en présence du Chef de l’Etat Faustin Archange Touadera.

Pour le gouvernement cette célébration plusieurs fois reportée est un succès. Elle s'est tenue dans un contexte où les éléments de l'UPC encore actif dans la région n'ont pas influencé la tenue des festivités.

Pour la circonstance, l'état-major des armées a renforcé le dispositif sécuritaire dans la région. Faustin Archange Touadera se félicite du succès de ce rendez-vous qui témoigne l'effectivité de la mise en œuvre de l'accord de paix signé entre le gouvernement et les groupes armés.

Pour Bruno Glamé un habitant de Bambari, l'ambiance est à la fête. "Les activités se passent dans la gaieté et les habitants sont ici dans la liesse pour avoir vécu ce moment historique" a-t-il indiqué avant de saluer la présence du président de la République. "Nous nous réjouissons de la présence du chef de l'Etat ainsi que celle de toutes les autorités impliquées dans la préparation de la Journée Mondiale de l'Alimentation".   

Peu avant la festivité, les éléments de l'UPC se sont regroupés à Bokolobo et ont renforcé leur présence dans la ville de Bambari. La présence renforcée des forces armées ont dissuadé les groupes armés au point que la célébration s'est tenue dans le calme et sans incident.

L'édition de la Journée Mondiale de l'Alimentation de 2018 a été secouée par les violences armées ayant contraint le gouvernement à annuler les festivités.

 

 

Centrafrique : Le gouvernement met en garde contre tout retour précipité dans les zones inondées

 

BANGUI, 18 novembre 2019 (RJDH) --- Le gouvernement centrafricain à travers le ministère de l’Action humanitaire, met en garde contre tout retour précipité dans les localités inondées sans respect préalable des consignes des autorités compétentes. Une décision rendue publique, dans une note publiée le jeudi 14 novembre par le Ministère de l’Action Humanitaire et de la réconciliation nationale Virginie Baikoua.

Le gouvernement centrafricain a mis en garde les sinistrés des zones inondées de ne pas regagner maintenant leur domicile, en attendant la décrue des eaux et le temps d’analyser les locaux pour éviter d’éventuelles contaminations.

Le niveau des eaux commence peu à peu à connaitre une décrue. C’est dans ce contexte que certains sinistrés manifestent depuis quelques jours le désir de regagner leur domicile et ce, en méconnaissance des dangers qui pourraient en résulter.

Craignant une éventuelle épidémie qui aurait des conséquences fâcheuses sur les populations riveraines en plus du drame actuel, le gouvernement a pris des mesures sécuritaires en demandant aux sinistrés de prendre en mal leur patience car, «  depuis quelques jours nous observons la décrue de l’Oubangui qui va se poursuivre dans les jours à venir. Cette période comporte ses lots de risque. Des maisons inondées encore debout risquent de s’effondrer et entrainer des pertes en vies humaines et des dégâts matériels ; des points d’eau inondés ont été contaminés et portent un risque sanitaire élevé. Enfin, le débordement des latrines et de fosses septiques ont propagé des microbes pouvant causer des épidémies », a prévenu Virginie Baïkoua, ministre de l’action humanitaire.

Elle a, par-ailleurs, indiqué que le gouvernement et ses partenaires vont entreprendre dans les jours à venir des actions de décontamination des zones sinistrées, « je mets en garde contre tout retour précipité dans les localités sans respect des consignes des autorités compétentes. Le gouvernement et ses partenaires vont mettre en place dans les prochains jours des mesures pour inspecter l’état des bâtiments, dépolluer les points d’eau et décontaminer les surfaces d’habitation », a-t-elle précisé.

Une inquiétude partagée par le Représentant de la Fédération  internationale des Sociétés de la Croix rouge et du Croissant Rouge, Dénis Deffaut, pour éviter tout retour précoce, « il faut faudrait que les gens restent dans les sites avant que nous ayons fait l’évaluation de la situation.  Que les organisations avec qui nous travaillons puissent nettoyer les maisons et voir si les maisons soient encore solides pour y regagner », souhaite-t-il, avant de relever que, « nous avons pris cette mesure préventive pour éviter des éventuelles épidémies de choléra où d’Ebola. C’est dangereux de regagner le domicile très tôt », a prévu le chef de mission de la Société des croix rouge et de croissant Rouge.

 « Dans ces quartiers, les puits et les latrines ont été souillés, parce qu’ils se sont mélangés, il y a des maisons qui aujourd’hui sont instables, cela veut dire qu’on soit sûr qu’elles ne vont pas tomber dans les jours à venir. Il y a des bêtes, des petits animaux des bétails, qui sont morts noyés et qui sont aujourd’hui en putréfaction, et tout cela fait de ces endroits un environnement hyper contaminé. Si les gens rentrent maintenant, ils vont se trouver dans cet environnement et pourraient avoir une nouvelle catastrophe avec des épidémies comme le choléra », autant de sujets d’inquiétudes pour Dénis Deffaut.

Le nombre des victimes des inondations à travers le pays est estimé à environ 50 000 personnes selon les données officielles.

RCA : Le pays célèbre en différé la Journée Mondiale de l'Alimentation

Partager cet article

Repost0
Centrafrique-Presse.com