Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 janvier 2019 4 24 /01 /janvier /2019 14:37
ANAC : Signature d’une convention « Sûreté de l’aviation civile »
ANAC : Signature d’une convention « Sûreté de l’aviation civile »

 

Signature d’une convention « Sûreté de l’aviation civile » entre l’Autorité nationale de l’Aviation civile et l’Ambassade de France, en présence du Ministre des Transports et de l’Aviation civile

 

Le 22 janvier 2019, une convention « Sûreté de l’aviation civile » a été signée au Ministère des Transports et de l’Aviation civile, entre le Directeur Général de cet organisme, le Colonel François Edly FOLLOT, et l’Ambassadeur de France en République centrafricaine, Monsieur Eric GERARD, en présence du Ministre des Transports et de l’Aviation civile, Monsieur Théodore JOUSSO.

La France appuie l’Autorité nationale de l’Aviation civile centrafricaine (ANAC), qui est l’organisme public en charge de la sûreté aérienne de l’aviation civile en République Centrafricaine. L’ANAC est l’instrument autonome qui garantit la sûreté aérienne.

Cette coopération passe principalement par du conseil, par la formation d’experts centrafricains aux normes internationales (les « instructeurs internationaux Sûreté »), ainsi que par une dotation en équipements informatiques de pointe indispensables à ces formations.

A terme, 150 agents (policiers, gendarmes, militaires et agents d’entreprises privées) seront formés par les instructeurs centrafricains.

Parallèlement, la France intervient sur d’autres projets liés à la sûreté aéroportuaire, notamment la construction de l’enceinte de l’aéroport par l’Agence française de Développement.

A la demande des autorités centrafricaines, la France ne ménagera aucun effort pour que l’aéroport de Bangui soit toujours plus sûr, pour que les déplacements par avion, indispensables à la Centrafrique, s’effectuent en sécurité.

Cette action en appui à la sûreté aérienne est importante pour la France, non seulement parce qu’elle est d’intérêt général, mais parce qu’elle est le fruit d’un partenariat réussi avec l’Autorité nationale de l’Aviation civile centrafricaine.

 

Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com