Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

2 août 2018 4 02 /08 /août /2018 00:09
NOTE D’INFORMATION MINUSCA

 

 

LA MINUSCA SALUE LA MISE EN ŒUVRE PROCHAINE DU DDRR DANS L’OUEST DE CENTRAFRIQUE

 

Bangui, 1er Aout 2018 - La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), salue la mise en œuvre prochaine, par les autorités centrafricaines, du programme du grand DDRR (Désarmement-Démobilisation-Réintégration-Rapatriement), dans la partie ouest du pays. 

 

« La MINUSCA estime qu’il s’agit d’une étape importante et encourage les autorités nationales à poursuivre le dialogue avec les groupes armés opérant dans la région », a indiqué ce mercredi le porte-parole de la mission, Vladimir Monteiro, lors de la conférence de presse hebdomadaire, évoquant « l’impact direct et immédiat sur la sécurité et le bien-être des populations civiles » de ce programme. Dans le même temps, la MINUSCA « appelle tous les groupes armés à s’engager résolument dans ce processus de DDRR ainsi que dans l’Initiative africaine pour ainsi contribuer à une paix durable dans le pays », a-t-il souligné.  Conformément à son mandat, la MINUSCA va poursuivre son appui aux autorités centrafricaines dans la mise en œuvre du DDRR, à travers un soutien logistique, sécuritaire et budgétaire.

 

Au chapitre des droits l’homme, Vladimir Monteiro, est revenu sur la publication, le mardi 31 juillet, d’une note d’information par la mission relative à la résurgence de la violence à Pombolo, préfecture du Mbomou, et les enquêtes sur les violations des droits de l’Homme et les atrocités commises dans le Sud-Est de la République centrafricaine entre mai et décembre 2017. « Les enquêtes menées par la division des droits de l’homme de la Mission ont révélé que l’Unité pour la Paix en Centrafrique (UPC) et les milices locales anti-Balaka sont les principaux auteurs de ces crimes, dont beaucoup pourraient constituer des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité ».

 

Pour sa part, le porte-parole de la Force de la MINUSCA, Major Séraphin Embondza, est revenu « l’embuscade de près d’une heure tendue par les antibalaka présumés à un convoi escorté par des casques bleus de la Force près de Gambo, dans le Mbomou, et qui s’est soldée par des blessés ». Au centre du pays, à Kaga Bandoro, sur l’axe Ndometé-Mbrès, « un calme prévaut dans cette partie malgré la tension qu’entretiennent les groupes armés tandis que la vie a repris son cours normal à Bambari », a précisé le porte-parole militaire.

 

Le porte-parole de la Police de la MINUSCA, Alioune Kassé, a annoncé certaines interventions de la Police dans certains endroits du pays, notamment « l’arrestation d’un homme recherché pour un présumé viol commis sur une mineure de 13 ans à Obo » et le démantèlement des « barricades érigées au niveau du site Sangaris, à Bambari, par des hommes armés, qui rançonnaient les usagers sur route ». 

 

______________________________________________________________________________

Division de Communication Stratégique et d'information publique 

MINUSCA | Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine 

https://minusca.unmissions.org  | @UN_CAR |

Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com