Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 mai 2018 4 31 /05 /mai /2018 13:39

 

 

RENAISSANCE DES FORCES ARMÉES CENTRAFRICAINES : LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE A REHAUSSE DE SA PRÉSENCE A LA CÉRÉMONIE DE FIN DE FORMATION DE 400 SOLDATS FORMES PAR LES INSTRUCTEURS RUSSES A BERENGO.

 

31 mars 2018-30 mai 2018 soit deux mois jour pour jour après être venu assister à la cérémonie de sortie de 200 éléments de l’armée nationale formés par les instructeurs russes, le Président TOUADERA a effectué hier dans la matinée un nouveau déplacement dans le village de Béréngo située à 75 KM au sud de Bangui. Déterminé à faire renaître les Forces Armées Centrafricaines de leur cendre, le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a rehaussé de sa présence à la cérémonie de fin de formation de la deuxième promotion de 400 soldats formés au maniement d’armes et aux techniques de combat.


Cet événement capital pour la RCA a vu la participation du Premier ministre, Chef du Gouvernement Simplice Mathieu Sarandji, de M. Symphorien MAPENZI, Vice-Président de l'Assemblée Nationale, des Présidents des institutions républicaines, de quelques membres du gouvernement, de plusieurs diplomates dont l’ambassadeur de la Russie en Centrafrique, Sergei LOUBANOV, l’ambassadeur de la Chine CHEN Dong, de nombreux officiers centrafricains et hommes de rang des FACA ainsi que des anonymes.


Pour le Chef d’État-major de l’Armée Centrafricaine, Ludovic Ngaifei, c’est désormais devenue une tradition pour les autorités centrafricaines de se retrouver à Béréngo pour accueillir les soldats des FACA « il est de coutume au terme de chaque entrainement de se retrouver dans cette enceinte historique pour mesurer à sa juste valeur les efforts et le travail accompli des mois d’une intense et rigoureuse formation militaire. Par cette formation, les Forces Armées Centrafricaines renouent avec les fondamentaux des armées dont l’entrainement en fait partie, avec l’accoutumance au feu et l’utilisation réelle des outils de travail, ce que nous n’avons pas connu depuis fort longtemps »


Ému pour cette poursuite de la renaissance de ses troupes, le Général de Brigade Ngaiféï, Chef d’État Major des FACA s’est exprimé en ces termes : « C’est pour nous un insigne honneur d’être présent à la deuxième phase de cette cérémonie sur le site de Berengo, surtout au regard des engagements de nos hommes et de leur accompagnement par les instructeurs russes. Monsieur le Président de la République, cette deuxième phase qui vient de s’achever a regroupé près de 400 soldats des Forces Armés Centrafricaines composés comme suit : 100 éléments restant du premier bataillon d’infanterie numéro 3, les 300 autres proviennent du 1er bataillon numéro 1. Ceci donne un effectif de 400 éléments rassemblés pour cette cérémonie. Ceci, est justement la suite à la logique de l’ordre de formation entamé par l’EUTM depuis bientôt 2 ans. Excellence, monsieur le Président de la République, Chef de l’État, cet entrainement pointu a permis à nos soldats de développer leur sens d’aguerrissement et la maitrise de leurs outils de travail. Toutes ces formes a été le souci de la hiérarchie militaire pour qu’enfin notre pays puisse retrouver son armée. Certes les efforts restent à faire mais dans toute chose, il faut un commencement. Quand j’ai pris ma fonction de chef d’état-major des armées il y a bientôt deux ans sous les directives du président de la République, chef suprême des armées, personne ne croyait plus à l’armée qu’on qualifiait de tous les noms. Si aujourd’hui, nos partenaires reviennent à reconsidérer leur position et même nous demander de mener à leur côté la lourde tâche de la protection de nos populations, je m’en réjouis et je reconnais que le peu de travail abattu n’est pas vain même si rien n’est encore parfait, mais nous devons continuer, car cette lourde tâche dont je faisais allusion n’est pas le travail des autres mais plutôt le nôtre. »


Pour l’Ambassadeur de la Russie en Centrafrique Sergei LOBANOV, c’est une fierté pour son pays de contribuer au retour des FACA « Nous en sommes fiers d’avoir apporté notre contribution dans la reconstruction de l’armée centrafricaine et de renforcer les structures de défense et de sécurité nationale en vue de leur transmettre une pleine responsabilité dans la sauvegarde de la sécurité nationale et le maintien de l’ordre public dans la résolution et de la stabilité des conflits armés qui n’a que trop duré ».


Enfin, le Président TOUADERA loue ce retour progressif des FACA et salue au passage la communauté internationale et tous les partenaires qui appuient l’Etat centrafricain dans cette lourde tâche « je voudrais saluer la communauté internationale et les partenaires internationaux qui nous appuient dans cette tâche de la reconstruction de l’armée. Vous savez qu’il y a plusieurs partenaires aujourd’hui qui interviennent auprès de la République centrafricaine pour la reconstruction de l’armée nationale. Vous avez d’abord la communauté internationale, la Minusca qui est là et qui est un partenaire parce que ceux qui sont formés vont être déployés de manière conjointe avec la Minusca. L’EUTM qui est la faîtière de la formation, assure un certain nombre de normes et d’unification de notre armée. Et ensuite, il faut des équipements militaires, il faut des moyens létaux pour permettre à nos forces de défense d’avoir les moyens de leur mission. C’est ce que nos partenaires de la fédération de Russie nous aident à faire dans la restructuration de l’armée nationale".

 

 

Source : Palais Renaissance

FIN DE FORMATION DE 400 SOLDATS FORMES PAR LES INSTRUCTEURS RUSSES A BERENGO.
FIN DE FORMATION DE 400 SOLDATS FORMES PAR LES INSTRUCTEURS RUSSES A BERENGO.
FIN DE FORMATION DE 400 SOLDATS FORMES PAR LES INSTRUCTEURS RUSSES A BERENGO.
FIN DE FORMATION DE 400 SOLDATS FORMES PAR LES INSTRUCTEURS RUSSES A BERENGO.
FIN DE FORMATION DE 400 SOLDATS FORMES PAR LES INSTRUCTEURS RUSSES A BERENGO.
FIN DE FORMATION DE 400 SOLDATS FORMES PAR LES INSTRUCTEURS RUSSES A BERENGO.
FIN DE FORMATION DE 400 SOLDATS FORMES PAR LES INSTRUCTEURS RUSSES A BERENGO.
FIN DE FORMATION DE 400 SOLDATS FORMES PAR LES INSTRUCTEURS RUSSES A BERENGO.
Partager cet article
Repost0
Centrafrique-Presse.com