Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 22:52
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

 

 

Centrafrique : L’UNHCR annonce la fermeture du site des déplacés de la Mosquée Centrale de Bangui

 

PAR NINA VERDIANE NIABODE LE 27 JUILLET 2017

 

BANGUI, 27 Juillet 2017 (RJDH)… Dans un communiqué rendu public ce 26 Juillet 2017, le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés en Centrafrique a annoncé la fermeture du site des déplacés de la Mosquée Centrale de Bangui. Toutes les personnes déplacées dudit site ont désormais regagné leurs quartiers d’origine dans le cadre du projet d’appui au retour et à la réintégration des déplacés internes (PARET) avec l’appui technique et financier du UNHCR.

 

A la suite de la crise qu’a connu le pays depuis 2013, les communes de Bangui et Bégoua comptaient 32 sites de déplacés internes. Avec l’amélioration de la situation sécuritaire dans ces deux communes, 31 sites sur 32 ont été progressivement fermés depuis le mois de Décembre 2016. Le 32e site est celui de la Mosquée Centrale qui vient d’être fermé le 26 juillet dernier.

 

Dans ce communiqué dont le RJDH a eu copie, l’UNHCR stipule que « le départ des déplacés de la Mosquée Centrale vers leurs quartiers corrobore sa vision selon laquelle il suffit juste de la volonté pour que les différentes communautés centrafricaines cohabitent pacifiquement où qu’elles se trouvent », a souligné Pierre Atchom, Représentant Adjoint de l’UNHCR en Centrafrique.

 

Selon le PARET, « la fermeture de ce site marque la fin du phénomène du déplacement interne dans la ville de Bangui », a expliqué Saint Floris Nangas, coordonnateur du PARET.

 

Certaines personnes retournées du site rencontrées par le RJDH ce 27 juillet témoignent de ce retour « Nous avons quitté le site suite aux travaux de démantèlement fait par le ministère des affaires sociales et l’UNHCR, en compensation d’une somme de 50.000 F CFA permettant à chaque ménage de s’installer dans les quartiers de retour », témoigne Issein Soiuleymane Djamouss un des retournés.

 

Le phénomène du déplacement interne arrive à son terme dans la capitale. Par contre, le regain de violences dans certaines villes de la RCA a entrainé un nombre important des personnes déplacées ainsi que des réfugiés dans les pays voisins de la Centrafrique. Plus de 500.000 personnes sont déplacés et la survie de plus de 2,3 millions d’habitants soit la moitié de la population dépend de l’aide humanitaire.

 

 

 

Centrafrique : USAID en mission de suivi à Bangui dans le cadre du projet Connect

 

PAR NOURA OUALOT LE 27 JUILLET 2017

 

BANGUI, 27 juillet 2017(RJDH)—Une délégation du bureau régional de USAID pour l’Afrique Centrale est en mission de suivi à Bangui. Cette délégation a visité le RJDH comme partenaire dans le cadre du projet CONNECT lancé par Internews sur financement de USAID. L’objectif de cette visite est, selon Alain Yvon Kobeya,  de s’enquérir de la situation du RJDH qui attend le lancement de sa radio dans le cadre dudit projet à Bangui.

 

Le Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH) est partie prenante au projet CONNECT qui consiste à connecter les citoyens dans un contexte post-électoral. Lancé en octobre 2016, l’Internews et le RJDH travaillent avec les médias locaux et étrangers notamment au Cameroun, en  RDC et au Tchad pour informer les réfugiés en vue de leur retour volontaire.

 

 Alain Yvon Kobeya s’appuie sur l’efficacité pour justifier sa visite. « Nous sommes descendus ici au RJDH qui est un partenaire d’Internews pour voir comment Internews est en train de renforcer la capacité  institutionnelle  de ce réseau des journalistes de défense des Droits de l’Homme  pour qu’il puisse jouer effectivement un rôle dans la promotion des droits humains en Centrafrique », a-t- il expliqué.

 

Il a en outre présenté son appréciation.  « Je pense que le travail que I ’Internews et le RJDH sont en train de faire s’inscrit dans le renforcement institutionnel de RJDH. Je suis satisfait de voir que la structure est en train de s’établir et nous aimerions que ceci puisse encore aller de l’avant parce que le renforcement de capacité institutionnelle s’inscrit toujours dans le cadre de la durabilité, et de permettre à ce que l’on arrive à atteindre l’objectif fixé », a-t-il dit.

 

Pour le représentant de l’USAID, le projet CONNECT traduit l’attachement du peuple américain au peuple centrafricain « c’est une façon pour le peuple américain de témoigner de sa solidarité auprès du peuple centrafricain qui s’efforce de sortir d’une situation de crise. Et c’est à travers cette intervention d’appui du RJDH via Internews que l’on essaie d’apporter une pierre dans la consolidation et la restauration de la paix  en Centrafrique », a-t-il soutenu.

 

Cette visite intervient à deux mois de la fin du projet CONNECT, alors que les réfugiés et plusieurs autres bénéficiaires plaident pour son extension.

 

Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com