Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 12:40
Droit de réponse du MLPC au journal Médias+

 

 

 

  Bureau Politique

 

Secrétariat Général

N°_______/MLPC/BP/SG.017                                           Bangui, le 27 juin 2017

                                                                                 

                                                                      A Monsieur le Directeur de publication

                                                                                  de Médias+

 

                                                                                  BANGUI

 

 

 

Objet : Droit de réponse à votre publication

  du 22 juin 2017.

 

 

 

Monsieur le Directeur,

 

 

Suite à la publication dans les colonnes du n°1707 du 22 Juin 2017 de votre journal du fac simile de l’Accord Politique signé entre les deux tours de l’élection présidentielle avec le candidat Faustin Archange TOUADERA, assorti de commentaires libres de votre part, je vous adresse pour publication le présent droit de réponse conformément aux dispositions légales.

 

« Présenté comme un scoop et à la Une de Médias+, vous insinuez que l’Accord Politique liant le MLPC au candidat au second tour de l’élection présidentielle 2016 M. Faustin Archange TOUADERA, aurait été signé par M. Martin ZIGUELE, Président du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) à l'insu des membres du Bureau politique dudit Parti.

 

Pourtant, voté par 15 membres sur 16 du Bureau Politique du MLPC en réunion statuaire, cet Accord a été rendu public lors d'un point de presse organisé à la résidence du Président Martin ZIGUELE puis en Assemblée Générale du MLPC au siège de notre Parti à Ben-Zvi. Ces deux points de presse ont connu la participation de plusieurs médias nationaux et internationaux (journaux, radios et télévision confondus), à l’exception de Médias+ et de vous-même. Grâce à la large médiatisation de cet Accord, nos militants ici et ailleurs se sont fortement mobilisés conformément aux consignes de vote du Parti.

 

Dès lors que vous vous auto excluiez des activités du MLPC et de ses dirigeants, la moindre honnêteté et le bon sens auraient requis de votre part le silence absolu autour de tout ce qui touche à ce parti et à ses dirigeants.

 

Au demeurant, la règle basique de la profession que vous vous efforcez à grand peine d’exercer est l’approche contradictoire, l’enquête et l’objectivité. Votre organe ne se retrouve nulle part sur ces trois points.

 

De quoi parlez-vous ? Pourquoi le faites-vous ? Pour qui le faites-vous ?

 

Les réponses à ces trois interrogations ont un seul et même dénominateur commun : votre passé de militant du MLPC que le Président Martin ZIGUELE a géré soit comme Premier Ministre, soit comme Président du Parti, soit encore comme citoyen centrafricain devant la détresse et la précarité qui étaient la vôtre à un moment donné de votre tumultueux et sinueux parcours.

 

Sujet que le MLPC maîtrise à la perfection, le courage intellectuel et politique vous manque au point de vous déguiser derrière un pseudonyme pour parler de ce Parti qui vous a fabriqué, nourri et protégé jusqu’au jour où le mors a lâché.

 

Notre sens élevé de responsabilité ne nous autorise pas, à l’état actuel des choses, à aller dans les détails de votre personnage. Mais sachez que tout a des limites.

 

La première sortie du même genre vous a trainé devant la Justice où le dossier reste pendant. Est-il besoin de vous rappeler que c’est sous la pression de ce dossier que vous vous êtes empressé de faire parvenir au siège du Parti une lettre présentée comme votre démission ? Les faits et les actes sont têtus et suivent leurs auteurs aussi loin et le plus longtemps possible. Le caractère sulfureux de certains personnages est inscrit dans leur patrimoine génétique et caractérise leur pedigree.

 

Après avoir affirmé tout ce qui précède, il est superflu de dire que toute sortie de Médias+ n’est qu’un tissu de mensonges et de contre vérités que leur auteur publie à ses risques et périls.

 

Si vous avez une ambition politique pour votre pays et vos compatriotes et si vous sentez une âme à faire de la politique, engagez-vous et vendez votre projet au Peuple centrafricain. Il n’y a pas meilleur et honnête moyen que celui-là pour faire parler de vous.

 

Le MLPC et son Président Martin ZIGUELE sont suffisamment âgés et responsables pour savoir parler d’eux-mêmes, de leurs compatriotes et de leur pays.

 

Le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain est et reste le représentant légitime du Centrafricain dont l’action vise le bien-être. La conclusion de l’Accord Politique du 6 février 2016 s’inscrit dans cette logique.

 

Le Président Martin ZIGUELE est le Président du MLPC. Aussi longtemps qu’il le sera, il posera des actes tel l’Accord Politique du 6 février 2016, n’en déplaise à Begon Ndolmbaye, à Médias+ et à son Directeur qui n’est désormais ni militant du MLPC, ni membre du Bureau Politique.

 

Jamais deux sans trois. La lenteur judiciaire n’est pas synonyme de faiblesse et d’omission.

 

A bientôt ».

 

                                                                                                          Pour le Bureau Politique

 

 

 

                                                                                                          Jaquesson MAZETTE

                                                                                                         

                                                                                                             2ème Vice Président

 

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Une fois de plus, dans sa parution n° 1701 du 22 juin 2017, le Directeur de publication du journal Medias+, s’est livré à son jeu désormais favori, à savoir user de grossiers mensonges et contrevérités pour tenter de discréditer l’Honorable Martin ZIGUELE, Président du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC).

Le Bureau Politique du MLPC rappelle qu’en ce moment même une procédure est pendante devant le Tribunal de Grande Instance de Bangui contre ce même Directeur de publication pour sa précédente diatribe.

Dans cette publication précitée, le Directeur de publication du journal Medias+ affirme sans honte que Martin ZIGUELE, Président du MLPC, a rédigé tout seul l’Accord politique de soutien au Candidat Faustin Archange Touadera au second tour de l’élection présidentielle de mars 2016. Et qu’il l’aurait même signé à l’insu des autres membres du Bureau politique du MLPC.  

Est-il besoin de rappeler que c’est par un vote à main levée en réunion de son Bureau Politique que le MLPC a décidé à la majorité de 15 voix sur 16 d’apporter son soutien au Candidat Faustin Archange Touadéra ? Le procès-verbal de cette réunion en témoigne. Au nom des prétendus victimes d’une prétendue manœuvre visant à les maintenir dans un état de sous information les membres du Bureau Politique, nous voulons dire au Directeur de Publication de Médias + et à ses amis de l’ombre, que ses provocations ne feront que renforcer la cohésion de tout le Parti autour de son Président Martin ZIGUELE.

Son procédé est désormais bien connu : à partir de ragots ainsi que d’insinuations malveillantes et vénéneuses tendant toujours à diaboliser le Président du Parti, le Directeur de publication du journal Medias+ « fabrique » une lettre ou procède à  une prétendue analyse, dans le seul but de manipuler l’opinion nationale et internationale en calomniant une personnalité politique de valeur incontestable. Il s’inspire en fait du vieil adage consacrant la méthode Couet et qui dit « calomniez, il en restera toujours quelque chose ».Nous lui affirmons que nous ne sommes pas dupes de ses véritables objectifs qui sont d’avance voués à l’échec.

 

Fait à Bangui, le 28 Juin 2017

 

Pour le Bureau Politique

 

Gabriel Jean Edouard KOYAMBOUNOU

 

1er Vice Président

 

 

Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com