Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 19:24
RCA: nouvelle attaque dans la ville de Bangassou

 

 

RCA: nouvelle attaque dans la ville de Bangassou

 

Par RFI Publié le 13-05-2017 Modifié le 13-05-2017 à 17:19

 

Au lendemain de la cérémonie en hommage aux cinq casques bleus tués en début de semaine dans le sud de la Centrafrique, un nouveau casque bleu a péri, ce samedi 13 mai, lors d’une nouvelle attaque, à Bangassou, par des comités d'autodéfense. La base de la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca) était toujours encerclée par les assaillants, en fin de matinée, dans cette ville du sud-est du pays.

 

Dans la matinée de ce samedi, le camp de la Minusca, à Bangassou, était toujours encerclé par de nombreux hommes lourdement armés, notamment de lance-roquettes et de kalachnikov.

 

Vers 1h00 du matin, entre 600 et 700 hommes sont entrés dans la ville, depuis le nord et l'est. Ils ont commencé à attaquer le camp de base de l'ONU. Des échanges de tirs entre les casques bleus et les assaillants ont duré pendant près d'une heure.

 

Au même moment, les quartiers musulmans de la ville ont été l'objet de pillages et de nombreux habitants se sont réfugiés dans la mosquée. Actuellement, aucun bilan humain, parmi les civils, n'est estimé.

 

A l’heure actuelle, la ville est sous le contrôle de ces membres de groupes d'autodéfense, « trop lourdement armés pour ne pas avoir de soutien extérieur », souligne-t-on en interne à la Minusca. Une manière de pointer du doigt la coalition emmenée par le FPRC de Nourredine Adam qui dément être à l'origine de cette attaque.

 

Un nouveau casque bleu marocain a péri lors de ces combats, alors que cette semaine, les contingents cambodgiens et marocains ont déjà été endeuillés par la mort de cinq des leurs, à 20 km de Bangassou.

 

La force onusienne est en train d'engager des renforts terrestres et aériens afin de récupérer la ville et d'évacuer le personnel non essentiel, et surtout de « mettre fin à ces attaques venant des axes proches », assure-t-on toujours à la Minusca.

 

Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com