Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 23:03
RCA : Niem toujours sous contrôle des rebelles du général Sidiki

 

 

 

http://www.radiondekeluka.org lundi 8 mai 2017 13:56

 

Dans la Nana Mambéré, le groupe rebelle 3R « Retour, Réclamation, Réhabilitation », du général camerounais Sidiki refuse de quitter la localité de Niem assiégée depuis le 5 mai. Selon le porte-parole de ce groupe rebelle, « aucun de leurs éléments ne bougera de cette localité ». Une situation d’autant plus préoccupante étant donné que cette nouvelle attaque du 3R a fait, selon nos informations, « une dizaine de personnes tuées et un déplacement massif de population ».


Joint par RNL, Geoffroy Arnold Iya, secrétaire général des Antibalaka de la Nana Mambéré indique que « les éléments de Sidiki sont encore basés à Niem en dépit de l’expiration de l’ultimatum lancé par la Minusca ».


Il réfute par ailleurs l’accusation portée à leur encontre par les rebelles de Sidiki relative au vol de bétail. « C’est un faux débat parce qu’aucun anti balaka n’a volé le bétail appartenant aux peuhls », indique Arnold Iya. Pour lui, « alertés par les populations, les antibalaka sont allés reprendre des mains des peuhls ce bétail ».



Geoffroy Arnold Iya a également demandé au gouvernement et à la Minusca d’intervenir. En tant que « patriotes », dit-il, les « antibalaka vont agir pour défendre leurs parents qui sont aujourd’hui dans la brousse ».


Sur cette question, le porte-parole du gouvernement, Théodore Jousso promet très rapidement une mise au point. De l’autre côté, le porte-parole de la Minusca, Vladimir Montéiro n’a pas été joignable pour donner sa position après l’expiration ce 7 mai de l’ultimatum de 48 heures lancé aux rebelles de Sidiki pour quitter Niem.



C’est depuis le 5 mai que la localité de Niem est sous le contrôle des hommes du général camerounais Sidiki.

Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com