Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 18:47
Centrafrique : Gutteres compatit à l’attaque contre les casques bleus marocains
Centrafrique : Gutteres compatit à l’attaque contre les casques bleus marocains

 

 

 

http://lobservateur.info

 

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, condamne fermement l’attaque perpétrée par un groupe soupçonné d’anti-Balaka contre un convoi de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) le 8 mai, sur l’axe Rafai-Bangassou, dans le sud-est de la République centrafricaine. L’attaque a causé la mort de quatre casques bleus tandis que dix autres ont été blessés et évacués sur Bangui. Un casque bleu est toujours porté disparu.

 

7 casques bleus marocains ont été blessés lors de cette attaque et pour l’occasion Antonio Guterres a transmis à Omar Hilale, l’Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies, sa solidarité personnelle et sa sympathie au Roi Mohammed VI suite à cet incident et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

 

 

L’attaque contre le contingent marocain en RCA: Guterres solidaire

 

https://lnt.ma  le 10 mai 2017

 

Le Secrétaire Général des Nations Unies, M. Antonio Guterres, a appelé au téléphone, mardi après-midi, M. Omar Hilale, l’Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies pour lui demander de transmettre au Roi Mohammed VI sa solidarité personnelle et sa sympathie, suite à l’agression lâche contre des éléments du contingent marocain en République Centrafricaine lors de l’embuscade d’hier perpétrée par des éléments armés.


Le SG de l’ONU a exprimé au diplomate marocain la solidarité de l’ensemble de l’ONU avec le Maroc et a salué la bravoure des casques bleus marocains qui paient un lourd tribut au maintien de la paix et de la sécurité en Afrique.

 

En effet, six militaires appartenant au contingent des Forces Armées Royales (FAR) de la Mission Multidimensionnelle de Stabilisation des Nations Unies en Centrafrique (MINUSCA), ont été blessés, lundi, dont un grièvement, et un autre est porté disparu, dans une attaque armée au sud-est de la ville de Bria, apprend-on de source proche des FAR.

 

Une patrouille du contingent des FAR de la MINUSCA, en mission d’escorte et de sécurisation d’une équipe de génie militaire cambodgienne, a été attaquée, lundi, par un groupe armé non identifié, sur l’axe Rafai-Bangassou à 220 Km au sud-est de la ville de Bria, lieu d’implantation du contingent des FAR, a précisé la même source.

 

Six soldats du contingent des FAR ont été blessés dans cette attaque armée, dont un se trouve dans un état grave, et un autre est porté disparu, ajoute-t-on.

 

La MINUSCA a condamné avec fermeté cette attaque qui a fait également un mort, un blessé et trois portés disparus parmi les casques bleus cambodgiens.

 

LNT avec Map

 

 

Sept casques bleus marocains blessés dans une attaque en Centrafrique

 

10/05/17 (Bladi)

 

Sept casques bleus marocains ont été blessés lundi dans l’attaque d’un convoi de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca). Un soldat marocain est toujours porté disparu.


« La Minusca dénonce dans les termes les plus vigoureux cette attaque odieuse contre les casques bleus dont la présence sur le sol centrafricain n’a d’autres objectifs que d’aider le pays à protéger les populations et permettre à la Centrafrique de sortir de l’engrenage de la violence causée par les groupes armés. », indique la Minusca dans un communiqué.

 

Selon la mission de l’ONU, le convoi a été « la cible d’éléments armés vers 20h près du village Yogofongo, à 20km de sa destination. Un casque bleu cambodgien a été tué tandis que huit casques bleus ont été blessés, dont un cambodgien et sept marocains. Quatre casques bleus sont portés disparus, dont trois soldats cambodgiens et un soldat marocain. Les auteurs de l’attaque se sont enfuis dans la brousse ».


Des recherches sont actuellement menées par la Minusca pour tenter de retrouver les casques bleus disparus, alors que les blessés ont été évacués pour recevoir les soins nécessaires. Il est également précisé que « porter atteinte à la vie d’un soldat de la paix peut être considéré comme un crime de guerre et passible de poursuites judiciaires ».

Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com