Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 01:02
Le Cameroun et la Centrafrique renforcent leur coopération militaire
Le Cameroun et la Centrafrique renforcent leur coopération militaire

 

 

Le Cameroun et la Centrafrique renforcent leur coopération militaire

 

http://www.laminute.info  Le 17 avril 2017

 

Le Cameroun et la Centrafrique ont décidé de renforcer leur coopération militaire en vue de faire face plus efficacement aux défis sécuritaires lancés par des bandes armées centrafricaines à l’Est du Cameroun, a appris lundi APA auprès du ministère de la Défense.

 

Dans cette perspective, le ministre centrafricain de la Défense Joseph Yakete a entamé ce lundi, une visite officielle au Cameroun, « sur hautes instructions des deux chefs d’Etat » les présidents Paul Biya du Cameroun et Faustin-Archange Touadera de la RCA.

 

« Loin d’être une visite anodine », cette venue va permettre aux deux pays « d’examiner les différents points de la coopération bilatérale en la matière » d’autant qu’elle intervient après celle effectuée en décembre dernier à Bangui, par le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo.

 

Bien plus, cette visite va lui permettre de s’imprégner de l’expérience camerounaise dans certains domaines, la formation, l’organisation des structures militaires, ceci à la faveur de la visite de certaines structures militaires installées au Cameroun.

 

D’après le programme, le ministre centrafricain de la Défense nationale se rendra au campus de l’Ecole internationale des forces de sécurité (EIFORCES) d’Awaé dans le Centre, à l’Ecole militaire interarmées (EMIA) de Yaoundé, l’Ecole supérieure internationale de guerre (ESIG) installée au quartier Simbok à Yaoundé, ainsi que les structures de la gendarmerie nationale.

 

La République centrafricaine est confrontée depuis de nombreuses années à une insécurité fomentée par des bandes armées dont les actions ont des répercussions au Cameroun. Elles ont pour nom afflux massif de réfugiés et insécurité à la frontière entre les deux pays longue de près de 800 km.

 

 

Le président Paul Biya et son homologue centrafricain Faustin Archange Touadéra parrainent une mission pour la réforme des forces de sécurité en RCA.

 

16th April, 2017

 

Le Cameroun qui est le principal pourvoyeur de soldats à la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (Minusca) a fait venir à Yaoundé, le ministre centrafricain de la défense pour une mission dont la finalité est de mettre sur pied une armée républicaine en Centrafrique.

 

Depuis quatre ans, ce sont les forces internationales qui essaient tant bien que mal d’assurer les opérations de maintien de la paix en République centrafricaine, pays qui est en train de tourner progressivement une page sombre de son histoire marquée par près de quatre années de guerre civile. Le Cameroun est le pays étranger qui aide le plus la Centrafrique à sortir de cette instabilité et retrouver l’ordre constitutionnel.

 

Le samedi 17 décembre 2016, Joseph Beti Assomo et Lejeune Mbella Mbella, ministres camerounais de la Défense et des relations extérieures respectivement, étaient à Bangui, la capitale centrafricaine pour une mission conjointe dans le cadre de la coopération militaire et diplomatique entre les deux pays voisins. « Je voudrais remercier le gouvernement camerounais pour ce geste extraordinaire de nous avoir envoyé deux ministres pour vernir parler sur certaines questions liées à la présence des camerounais à la Minusca. Les bataillons camerounais à la Minusca ont joué un rôle tellement important» avait déclaré à l’issue de cette visite, Diane Corner, la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations unies au sein de la Minusca.

 

Quatre mois après, c’est au tour du ministre centrafricain de la défense, Joseph Yakete, de se rendre à Yaoundé. Il est arrivé ce dimanche 16 avril 2017 dans la capitale camerounaise pour une visite de travail de quatre jours. « Cette mission, parrainée par les président Paul Biya et son homologue centrafricain Faustin-Archange Touadéra, s’inscrit dans un processus entamé depuis l’année dernière et dont la finalité est de permettre à la Centrafrique d’avoir son armée nationale qui va assurer la sécurité du pays après le départ de la Minusca » indique une source au Ministère de la défense à Yaoundé.


http://www.camernews.com/le-president-paul-biya-et-son-homologue-centrafricain-faustin-archange-touadera-parrainent-une-mission-pour-la-reforme-des-forces-de-securite-en-rca/#CpIU1h5AQrW3hiHW.99

 

 

Début de la visite du ministre centrafricain de la Défense
 

http://www.camernews.com 17th April, 2017

 

Joseph Yakete a débuté ce jour une série d’activités dans le cadre d’une visite de trois jours instruite par les présidents Paul Biya et Faustin Archange Touadéra.

 

S’imprégner de l’expérience du Cameroun en matière de formation des militaires et d’organisation et de fonctionnement des structures compétentes, tel est l’objet de la visite qu’entame ce lundi, 17 avril 2017, le ministre centrafricain de la Défense, Joseph Yakete.

 

Cette visite s’inscrit dans le cadre de la continuité de celle effectuée en décembre par le ministre camerounais de la Défense Joseph Beti Assomo. Alors que la Centrafrique est engagée depuis le début de l’année dans un processus de reconstruction du pays. Un projet soutenu par le Cameroun et la communauté internationale.

 

Ce dernier a foulé le sol camerounais dimanche et a été reçu à l’aéroport international de Douala par le secrétaire général des services du gouverneur du Littoral, Ludovic Etienne Ngbwa.

 

Ce lundi, Joseph Yakete a été reçu en audience par son homologue Joseph Beti Assomo, avant de se rendre au Monument de la réunification, à l’Ecole militaire interarmées (EMIA) et au commandement des écoles de formations de la gendarmerie nationale. Ces deux dernières structures ont accueilli, au cours de cette dernière décennie, des soldats centrafricains pour des formations.

 

D’autres activités restent au programme de Joseph Yakete, notamment, la visite du Musée nationale à Yaoundé, de l’Ecole internationale des forces de sécurité (EIFORCES) et de l’Ecole supérieure internationale de guerre (ESIG)


En savoir plus sur http://www.camernews.com/debut-de-la-visite-du-ministre-centrafricain-de-la-defense/#GZIT0Pg03hJIT4uZ.99

Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com