Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 18:12

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

 

 

 

Bangui, 26 février 2017 – Une quarantaine d’éléments de la coalition dirigée par le Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC), lourdement armés avec des AK47 et des RPG, a été localisée dimanche matin à quelques kilomètres au nord de la ville de Bambari, préfecture de la Ouaka (centre de la République centrafricaine).

 

Conformément aux mesures annoncées depuis le début des affrontements pour empêcher une guerre à Bambari entre la coalition du FPRC et le Mouvement pour l’Unité et la Paix en Centrafrique (UPC), la MINUSCA est intervenue entre 8h00 et 10h00 du matin pour stopper la progression offensive de la coalition. Le bilan de cette opération aérienne n’est pas encore connu.

 

La MINUSCA met à nouveau en garde la coalition contre toute tentative de porter la guerre à Bambari et rappelle qu’elle utilisera tous les moyens à sa disposition pour éviter une escalade de la violence qui mettrait en péril la vie des populations civiles. La Mission tend à rappeler que Bambari a été déclarée “ville sans groupes armés” suite départ du chef de l’UPC et d’autres chefs de groupes armés tels que Gaétan et Tarzan. La MINUSCA souligne à cet égard qu’un déploiement conjoint décidé par les autorités légitimes centrafricaines est en cours afin d’établir l’autorité de l’Etat à Bambari. Il ne saurait donc y être toléré toute autre force que celle voulue par l’Etat centrafricain. En conséquence, la présence des éléments de la coalition du FPRC à Bambari constituerait une violation flagrante du droit national et international.

 

La MINUSCA demande à nouveau une cessation immédiate des hostilités, conformément aux appels lancés par le gouvernement centrafricain et par la communauté internationale - CEEAC, Union africaine, OIF, Union européenne et Nations Unies. La Mission demande aux groupes armés de prendre part au dialogue sur le programme de DDRR initié par le Président de la République ainsi qu’à l’initiative de l’Union africaine pour un accord de paix et de réconciliation.

 

La MINUSCA rappelle par ailleurs sa détermination à œuvrer aux côtés des autorités légitimes centrafricaines pour restaurer l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national et de faire de faire régner la paix et la sécurité pour tous les habitants de Bambari. La MINUSCA rassure également les communautés locales et souligne que seules les autorités légitimes centrafricaines, à qui elle apporte tout son appui, sont à même de protéger en toute impartialité les populations civiles contre les violences et les exactions des groupes armés.

 

 

United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in the Central African Republic

 

 

Vladimir Monteiro

 

Spokesperson/Porte-parole

 

MINUSCA - Avenue Barthélemy Boganda BP 3338 Bangui, Central African Republic

Cellphone: + 236 75980772 / 72259932 Extension : (173) 5545/5506 | E-mail: monteiro6@un.org

 

LA MINUSCA INTERVIENT CONTRE DES ELEMENTS LOURDEMENT ARMES AU NORD DE BAMBARI

Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com