Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 18:10
Oxfam commence une réponse d’urgence pour atteindre la population déplacée de Bria

 

 

 

Bria, 5 Décembre 2016 - L’ONG Oxfam a commencé une réponse humanitaire d’urgence dans les domaines de l’eau et l’assainissement, la sécurité alimentaire et la protection pour répondre aux besoins immédiats de plus de 12.800 personnes déplacées sur Bria à cause des affrontements entre des hommes armés dans la ville depuis le 21 novembre.

 

Ferran Puig, Directeur d’Oxfam en République Centrafricaine a déclaré : « Les besoins de la population déplacé sont importants. La stratégie d’Oxfam et les partenaires locaux s’articule principalement autour de la couverture des besoins urgents en eau, assainissement et hygiènePour répondre on a commencé une action d’urgence pour faciliter l’accès à l’eau a la population et la construction des latrines et douches d’urgence. L’accès a l’eau et l’assainissement c’est essentiel pour les personnes déplacées pour répondre aux besoins de base tels que la fourniture d’eau potable pour la boisson, l’eau pour  le lavage ou la cuisine pour contribuer à la prévention de maladies diarrhéiques. », dit-il.

 

Dans le domaine de la sécurité alimentaire, Oxfam a collaborait avec des partenaires locaux a la distribution des vivres du PAM qui a débuté en faveur des déplacées sur les différents sites des locations, le 2 décembre. Les 21 tonnes de vivres disponible à Bria depuis le 27 novembre permettent de donner une ration de 5 jours à chaque famille déplacée. Oxfam organisera également une évaluation plus approfondie de la situation.

 

Les équipes de protection sur place à Bria sont en train de suivre la situation sur les risques et problématiques de protection des communautés vulnérables et l’accompagnement des victimes de violence vers les institutions de prise en charge médicale.



L’ONG Oxfam touche déjà plus de 81.000 personnes en situation de vulnérabilité à l’Haute Kotto.

 

Présence d’Oxfam

 

La Haute Kotto est l’une des préfectures les moins couvertes en termes d’accès à l’eau potable et à l’assainissement : avant l’intervention d’Oxfam, seuls 2% des points d´eau de la zone étaient potables, contre 16% actuellement. De même pour l’assainissement où le taux de couverture en latrines était de 4% avant l’intervention d’Oxfam, contre 37% actuellement. Les besoins restent et Oxfam est le principal acteur WASH dans la zone.

 

Oxfam est présent a Bria depuis aout 2014 pour attendre aux besoins immédiats des populations dans les domaines de l’eau et de l’assainissement (forages, réhabilitation de points d’eau, construction de latrines), et de l’accès aux produits – alimentaires ou non – de première nécessité (distribution de coupons de nourriture, de kits d’hygiène et d’ustensiles de cuisine, distribution de semences, soutien aux cultures maraîchères et promotion des bonnes pratiques d’hygiène et de nutrition).


Pour plusieurs d’informations, photos ou interviews merci de contacter :

 

Júlia Serramitjana | Media Officer OXFAM |Quartier SICA II, Nº667, Derrière Fédération de Scoutisme | Bangui, République Centrafricaine (CAR), Phone: (+236) 72 85 09 55 email:medocf@oxfamintermon.org, Rejoignez sur Twitter @oxfamenrca webmail: www.oxfam.org

Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com