Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 19:50
Nouvelles nationales sur APA
Nouvelles nationales sur APA
Nouvelles nationales sur APA

 

 

La MINUSCA transfère une partie de ses responsabilités à la Police et la Gendarmerie centrafricaines

 

APA-Bangui (Centrafrique) - 2016-12-15 12:00:29 - La Police et la Gendarmerie centrafricaines vont désormais garder certains bâtiments publics, après que la MINUSCA leur a transféré, jeudi, la responsabilité de certains postes de garde statique.

 

Au terme de cette opération, la Gendarmerie prend en charge l’Autorité nationale des élections, le Centre des données du territoire et la primature tandis que la Police va s’occuper du Tribunal de grande instance de Bangui, de l’Assemblée nationale et de la Cour Constitutionnelle.



Selon la résolution 2301 du Conseil de Sécurité de l’ONU, « ce transfert progressif de responsabilité vient en faveur du processus politique de réconciliation et de stabilisation, de l’extension de l’autorité de l’État et du maintien de l’intégrité territoriale», a expliqué la porte-parole de la police de la MINUSCA, Popescu Andreea Oana.



Ce transfert est fait en coordination avec les autorités centrafricaines et en tenant compte des risques sur le terrain.



La situation sécuritaire dans le pays reste en général précaire en raison du règne de la criminalité dû au banditisme, à la fragmentation des groupes armés et à la transhumance dans certaines zones, selon des sources proches de la MINUSCA.


 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=4870281#sthash.01xSzvMD.dpuf

 

 

 

Les déplacés du site de l’aéroport international de Bangui rentrent chez eux

 

APA-Bangui (Centrafrique) 2016-12-15 13:10:45 - Les déplacés du site de l’aéroport international de Bangui Mpoko ont regagné leur domicile, au terme d’une cérémonie organisée jeudi à Bangui, en présence notamment du Président Faustin Archange Touadera qui a profité de l’occasion pour remettre à chacun d’eux une aide symbolique.

 

Le Premier ministre, Simplice Sarandji, et tous les membres de son gouvernement ont assisté à la cérémonie de fermeture du site. Situé à l’aéroport international de Bangui M’Poko, il était le plus grand site accueillant des déplacés.



Sa fermeture survient après le site des déplacés du Saint Sauveur, situé au centre de Bangui, la capitale.



Le site de M’Poko avait été ouvert en décembre 2013, époque où les anti-balaka attaquaient les positions de la Séléka, accusée de commettre des exactions sur la population civile à Bangui. Ainsi, le site a accueilli, à un moment, plus de 100.000 personnes.



Avec le retour au calme dans certains quartiers de Bangui surtout ceux qui sont proche du 3ème arrondissement de Bangui où habitent en majorité les musulmans de Centrafrique, beaucoup de ces déplacés sont rentrés chez eux, laissant sur place plus d'une dizaine de millier de déplacés.



Selon le ministère en charge des Affaires sociales et des questions humanitaires, ce processus de retour des déplacé est lancé pour plusieurs sites du pays ainsi qu'en faveur des réfugiés centrafricains qui veulent rentrer au pays.



Le gouvernement a reçu à ce propos l’aide de plusieurs ses partenaires tels que la Banque Mondiale et l’Union Européenne.



La RCA compte plus de 800.000 déplacés internes et externes.
 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=4870292#sthash.yYfVKxfS.dpuf

 

 

Le Congo et l'Angola préoccupés par l'insécurité persistante de la Centrafrique

 

APA-Bangui (Centrafrique) 2016-12-15 Le ministre congolais des Affaires étrangères de la Coopération, Jean Claude Gokosso, et son homologue angolais, Georges Chikoti, ont fait part de leur vive préoccupation au sujet de l’insécurité persistante en Centrafrique, en dépit du déroulement pacifique de l’élection présidentielle dans ce pays.



Les deux ministres s’exprimaient lors d’une séance de travail tenue mercredi à Brazzaville sur les questions d’intérêt sous régional et régional.



« Nous sommes obligés d’échanger sur le problème de la Centrafrique. Ce pays frère se trouve dans un état d’insécurité et d’instabilité depuis des décennies. Face à cette tragédie qui persiste, si nous ne coalisons pas nos efforts et nos actions pour aider ce pays frère, il va sombrer dans l’abîme», a notamment déclaré Jean Claude Gakosso.



Pour sa part, le ministre angolais des Relations extérieures, Georges Chikoti, tout en soulignant que les chefs d’Etat du Congo et de l’Angola contribuent ensemble pour régler la majorité des problèmes sur le continent africain, a insisté sur l’opportunité qu’il a eue de discuter avec son homologue congolais.



En dehors du continent, les deux ministres ont passé en revue l’excellente relation bilatérale entre les deux pays, liés par l’histoire et par le sang au regard des actions qui a toujours jalonné leur parcours.

Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com