Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 20:07

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

Bangui, le 6 décembre 2016 – En visite en République centrafricaine du 4 au 6 décembre 2016, les Directeurs des secours d’urgence du Comité permanent inter-organisations (IASC) et du Groupe des Nations Unies pour le développement pour la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre ont pu se rendre compte, à Kaga Bandoro comme à Bangui, des efforts entrepris en vue de répondre aux besoins humanitaires ainsi que des exigences du redressement de la Centrafrique.

 

A la faveur de la conférence de presse sanctionnant la fin de la mission, la délégation a exprimé la volonté de faire en sorte que les annonces de contribution de la Conférence de Bruxelles «deviennent une réalité, avec un impact positif sur la vie des Centrafricains les plus vulnérables » comme l’a souligné Fabrizio Hochschild, Coordonnateur humanitaire pour la Centrafrique.

 

Cette mission conjointe intervient à un moment charnière de la vie de la République Centrafricaine, où il est crucial d’apporter un soutien au Gouvernement avec une aide humanitaire efficace mais aussi d’appuyer le développement à long terme avec le déploiement des services sociaux vers l’intérieur du pays et l’établissement de conditions pour le redémarrage de la vie économique. A cet égard, le Directeur régional de l’UNICEF, Manuel Fontaine, a rappelé «l’importance d’une aide humanitaire qui mène vers le développement ainsi que le renforcement des capacités nationales dans le domaine de la santé ou encore de l’éducation ». En Centrafrique on compte un médecin pour 20 000 personnes. En l’absence de capacité étatique, 50.3% des formations sanitaires fonctionnelles bénéficient d’un appui des acteurs humanitaires.

 

Dans le même temps, a souligné la délégation, il est crucial que ces efforts s’inscrivent dans un cadre général respectueux des droits de l’Homme et de la justice. Ce cadre doit également prendre en compte la lutte contre l’impunité, la promotion de la justice, y compris la justice sociale, dans l’accès aux services de base, à la formation et à l’emploi.

 

Suite à la visite du site des déplacés de M’Poko et du quartier de Boeing où s’organise progressivement le retour, la délégation a réitéré son soutien aux autorités centrafricaines «en faveur de la fermeture éventuelle des sites et du retour des populations déplacées dans les meilleures conditions de sécurité et de dignité » selon les termes de la Directrice régionale adjointe du HCR, Millicent Mutuli. Lors de cette visite, les membres de la délégation ont été frappés par les conditions de vie difficiles sur le site, la déficience des infrastructures de santé et le manque de structures scolaires pour les enfants.

 

La délégation était composée de John Ging, Directeur des opérations du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), Bruno Lemarquis, Directeur adjoint de l'Unité de réponse aux crises du PNUD, Manuel Fontaine, Directeur régional de l'UNICEF, Hélder Muteia, Coordonnateur du Bureau sous-régional Afrique Centrale de la FAO, Millicent Mutuli, Directrice régionale adjointe du HCR, Richard Danziger, Directeur régional de l’OIM, Félix Loïteohin Yé, Représentant régional de l’UNESCO, Allegra Baiocchi, Cheffe du Bureau régional d’OCHA pour l'Afrique de l'Ouest et centrale, Bob Kitchen, Directeur de l’unité de préparation et de réponse aux urgences de l’ONG International Rescue Committee (IRC).


----------------------------------------- 
 

Ms. Yaye Nabo SENE

 
Head, Public Information |United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA) 
Central African Republic (CAR) 
Email: seney@un.org | Mob: +236 70087565 | Skype: yayenabosene 
car.humanitarianresponse.info | unocha.org/car | humanitarian.id | reliefweb.int 

 

Les Directeurs des secours d’urgence et le Groupe des Nations Unies pour le développement pour la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre renouvellent leur soutien au peuple et au Gouvernement centrafricains

Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com