Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 20:59
Le greffier de la CPI en visite en Ouganda avant le procès du commandant de la LRA 

 

 

 

APA-Kampala (Ouganda) - 2016-12-01 17:28:18 - Le greffier de la Cour pénale internationale (CPI), Herman Von Hebel est attendu samedi, en Ouganda pour une visite de six jours, a appris APA jeudi de source officielle.



Durant son séjour, Hebel va s’adresser à la presse et rencontrera les victimes de la rébellion de l’Armée de résistance du Seigneur rebelle (LRA), au sujet du processus judiciaire de la CPI, des services de soutien aux victimes et à la population.



La visite intervient avant le procès de Dominic Ongwen, ancien commandant de la Brigade Sinia de la LRA.



Le procès d’Ongwen débutera le 6 décembre par des déclarations préliminaires qui vont s’étaler trois jours, suivies d’une suspension d’audience jusqu’au 16 janvier 2017, date à laquelle débutera l’audience complète.



La coordonnatrice de la CPI pour l’Ouganda et le Kenya, Maria Mabinty Kamara a indiqué que la visite de Hebel sera une preuve de solidarité de la Cour aux victimes de la guerre lorsque le procès d’Ongwen débutera au tribunal de La Haye.



Le bureau du greffier est un organe neutre de la CPI qui fournit des services à tous les autres organes afin que la CPI puisse fonctionner et mener des procédures judiciaires ''équitables, crédibles et efficaces'' en tant que mandat de la Cour, dans le but de mettre fin à l’impunité pour les atrocités de masse.



L’ancien commandant des rebelles , Dominic Ongwen , fait l’objet de 70 chefs accusations de crimes de guerre, dont des accusations de meurtre, de viol et de torture, de destruction de biens, de pillage et d’enrôlement d’adolescents de moins de 15 ans dans les conflits armés dans le nord de l’Ouganda entre le 1er juillet 2002 et le 31 Décembre 2005.



Plus de 4000 victimes dans le nord de l’Ouganda ont été retenues par le tribunal pour participer au procès d’Ongwen, et seront représentées par 11 avocats.

 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=4869302#sthash.SRHQGi71.dpuf

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com