Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 18:00
Le gouvernement contraint les déplacés de l'aéroport Bangui M'poko à libérer le camp

 

 

 

http://afriqueactualite.com / mardi 20 décembre 2016 10:31 par Paterson Fintia à Bangui

 

28000 déplacées du site de l'aéroport Bangui Mpoko sont appelés à regagner leurs domiciles. Le gouvernement a lancé l’opération « Noël à la maison. »

 

Cette opération a été lancée jeudi 15 décembre par le chef de l'Etat Faustin Archange Touadera. L'objectif consiste à emmener les déplacés à regagner leurs domiciles avant la fête de noël, afin de libérer les locaux de l'aéroport Bangui M'poko qu'ils occupent depuis 2013 suite à l'avènement de l'ex rébellion Séléka au pouvoir. Une période trouble pendant laquelle le pays a sombré dans le chaos total.

 

Pour favoriser le retour des déplacés à la maison, une enveloppe de 50.000 f cfa a été mise à la disposition de chaque ménage. Le suivi se fait par une équipe du ministère des Affaires sociales. Les enveloppes sont offertes selon la taille des ménages. Une famille de 3 personnes perçoit 50000 FCFA. A partir de 4 personnes, on octroie 100000 F. Le chef de l'équipe explique qu'il s'agit de sommes forfaitaires pour encourager les déplacés.



Certains déplacés refusent le montant proposé par le gouvernement par contre d'autres se disent obliger de faire avec.



Aimé Namfeï vit avec sa famille de 8 personnes sur le site. Ils habitaient PK 12, loin du site de l'aéroport. Pour lui, la somme octroyée n'est qu'une goutte d'eau dans la mer. « Nous vivons sur le site depuis 3 ans. Notre maison a été détruite, je ne travaille plus, je ne sais quoi faire pour ma famille. »

 

Crise

 

Selon lui, cette somme doit être accompagnée de mesure. Le gouvernement devrait reconstruire les maisons cassées aux déplacées avant de les contraindre à regagner leurs domiciles.



Par contre pour Anne Dabalé, mère de deux enfants, l'argent du gouvernement lui permettra de faire du commerce et reprendre l'avenir de la famille en main, plutôt que de rester sur le site sans activité.



Suite à ces agitations, le responsable de l'équipe du ministère des Affaires sociales a indiqué qu'il s'agit de la première phase d'appui aux déplacés, le reste se fera dans les quartiers.



Au total, 8000 ménages représentant 28000 personnes sont concernés par cette opération. Elle bénéficie de l'appui du Haut Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés et du groupe du G7+. A l'aéroport Bangui Mpoko, les premières huttes ont été détruites. Le site de l'aéroport est le plus grand site des déplacés en RCA. Il contenait plus de 100 000 personnes au plus fort de la crise.

 

Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com