Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 22:03
LE CHEF DE L’UNOCA SATISFAIT DES PROGRES ENREGISTRES EN CENTRAFRIQUE

 

 

NOTE D’INFORMATION

 

 

Bangui, le 29 décembre 2016 - En fin de visite de travail de deux jours en Centrafrique, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique centrale et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale (UNOCA), François Louncény Fall, a fait le point de sa visite, ce jeudi 29 décembre, devant les professionnels des medias. Il était en compagnie du Chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga.

 

A l’occasion, François Louncény Fall a noté avec satisfaction les avancées enregistrées après la crise qu’a connue le pays, tout en reconnaissant que les défis qui restent à relever sont énormes. Il appelle donc les Centrafricains à œuvrer ensemble pour le relèvement et le retour de la paix, et mis un accent particulier sur la bonne tenue des élections, lesquelles ont permis l’installation des institutions de la République. « Ces élections qui se sont déroulées de façons régulières constituent un bel exemple pour l’Afrique et le monde », a insisté le Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale, qui a aussi réitéré la disponibilité de la famille onusienne à les accompagner.

 

François Louncény Fall, qui avait déjà servi à la tête du bureau des Nations Unies en Centrafrique entre 2007 et 2009, a aussi tenu à faire valoir que les problèmes de la Centrafrique ne sont pas d’ordre religieux, insistant sur le fait que « les Centrafricains ont toujours vécu ensemble ».

 

En réponse à une question sur l'embargo sur les armes, le chef de l’UNOCA a rappelé que cette question relève du domaine du Conseil de sécurité de l’ONU, rappelant que l’embargo a été instauré après analyse des conditions préoccupantes qui prévalaient dans le pays. Depuis, des actions importantes ont été réalisées, mais des défis en la matière demeurent ; et lorsque le Conseil de sécurité jugera le moment propice, il décidera de le lever ». Et de rappeler qu’ «un embargo n’a jamais été éternel. Et le Conseil de sécurité continue d’être très attentif à l’évolution de la situation dans le pays ».

 

Autre question évoquée, celle relative à la présence en Centrafrique des éléments de l’Armée de Résistance du seigneur. Occasion pour les deux Représentants spéciaux de mettre en relief l’étroite collaboration et la complémentarité entre l’UNOCA et de MINUSCA dans les efforts pour trouver une solution à cette question, bien que les mandats du Conseil de sécurité soit particulier pour chaque mission.

 

La presse a par ailleurs fait part de ses interrogations par rapport au bilan de la MINUSCA durant 2016 ; une question à laquelle le Représentant spécial et Chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga, a apporté des clarifications, rappelant que « c’est en 2016 que les grands chantiers de la normalisation de la Centrafrique ont été réalisés. Aussi, le Chef de la MINUSCA se dit-il satisfait du retour progressif de la stabilité en Centrafrique. « On a le sentiment de voir le cœur d’un pays qui se remet à battre doucement, mais surement », se réjouit-il également, saluant le climat quasi bon-enfant dans lequel se déroulement les fêtes de fin d’année, ce depuis plus de trois ans.

 

Tout en se disant ouvert aux critiquent des médias, le Chef de la MINUSCA fait remarquer que «l’on attend parfois de la MINUSCA des actions qui ne relèvent nullement de son mandat ». Cependant, insiste-t-il, « nous sommes déterminés à continuer à œuvrer pour la restauration de l’autorité de l’Etat, la protection des civils, la réduction de la présence des groupes armés sur l’étendue du territoire et l’accompagnement politique tels que prescrits par le Conseil de sécurité ».

 

Et le chef de la MINUSCA de faire valoir : « nous n’avons fait qu’une partie infime de notre mandat, la tâche est tâche immense. La MINUSCA, seule, ne peut pas réussir le pari de la Centrafrique. Mais aux côtés de la RCA, nous réussirons ».

 

Il convient de rappeler qu’au cours de cette visite qui s’inscrit dans le cadre d'une tournée dans les Etats de la région, François Louncény Fall s’est entretenu avec le Chef de l’Etat centrafricain, Faustin Archange Touadéra, le président de l’Assemble nationale, Abdoul Karim Meckassoua, ainsi que les leaders de la plateforme religieuse.

 

______________________________________________________________________________

 

Bureau de la Communication et de l'information publique

 

MINUSCA | Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine

 

https://minusca.unmissions.org | @UN_CAR | https://www.facebook.com/minusca.unmissions

 

Partager cet article

Repost 0
Centrafrique-Presse.com