Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 19:43
Lu pour vous : Centrafrique : Touadéra tente la carte tchadienne

 

 

http://afrique.latribune.fr/  Par Amine Ater  |  13/11/2016, 10:21

 

Le président centrafricain Faustin-Archange Taoudéra, continue son road-show continental en faisant escale depuis le 10 décembre au Tchad. Cette tournée vise à décrocher un soutien militaire pour la faible armée gouvernementale. Taoudéra espère également décrocher des promesses de financements pour sortir le pays du marasme économique qu’il connaît actuellement.

 

Après le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire, le président de la Centrafrique, Faustin-Archange Touadéra, est actuellement au Tchad. Un pays qui avait fortement contribué en troupes, avec la France au lendemain des violences communautaires qui ont ravagé le pays en 2013.

 

Cette visite a été l'occasion pour le chef d'Etat de la Centrafrique d'aborder avec le président du Tchad, Idriss Déby, plusieurs questions notamment celles liées à la paix et à la sécurité en Centrafrique. Touadéra a également saisi l'occasion pour solliciter un appui tchadien à la résolution de la crise politique et au financement de projets de développement. Un appui qui devra s'articuler sous la houlette de l'Union africaine.

 

Le Tchad a rappelons-le, fait partie des premiers pays à avoir déployé des troupes pour épauler l'opération Sangaris en 2013. Il n'empêche que les agissements des troupes tchadiennes avaient suscité un grand nombre de critiques. En effet, le contingent tchadien a été rapidement accusé d'un parti pris pour la milice des Séleka et d'un usage excessif de la force à l'encontre des non-musulmans.

 

Le Tchad en ultime recours

 

N'Djamena traverse par ailleurs, des difficultés économiques dues à la baisse du prix du baril et l'absence de diversification économique. Une situation qui obligé les autorités tchadiennes à revoir le régime fiscal qui puisait le maximum de ses ressources du secteur pétrolier en le redirigeant vers les télécoms qui connaissent une forte croissance. Ce qui limite la capacité du Tchad à apporter un réel soutien financier en propre à la Centrafrique. Reste le partenariat sécuritaire où N'Djamena excelle depuis la guerre du Nord Mali. Il n'empêche qu'un déploiement en force de troupes tchadiennes reste peu probable hors des zones centrafricaines à majorité musulmanes.

 

Cette visite au Tchad vient après des escales en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso. Une série de rencontres qui renseigne de l'incapacité de l'embryon d'Etat en Centrafrique à gérer l'instabilité politique et économique que traverse le pays depuis 3 ans. Un besoin accentué par la fin de l'opération Sangaris et les mauvaises relations entre la population et les casques bleus déployés dans le pays.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com