Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 00:12
L'Angola réaffirme l'appui pour réorganiser et renforcer les forces armées de la RCA
L'Angola réaffirme l'appui pour réorganiser et renforcer les forces armées de la RCA

 

 

La Centrafrique formalise sa coopération avec l'Angola

 

02/11/16 (APA)

 

Le président centrafricain Faustin Archange Touadéra a terminé ce mercredi une visite de travail de 48h à Luanda dont l’objectif était de mettre en place un cadre formel de coopération dans plusieurs domaines avec l’Angola.

 

Ces deux pays ont déjà fait un important pas dans ce sens en signant à Bangui une lettre d’intention par leurs ministres des Affaires étrangères.

 

Pour son second voyage à Luanda depuis son arrivée au pouvoir, Touadéra a prononcé mardi devant le gouvernement angolais un discours dans lequel il a appelé les autorités de Luanda à militer en faveur de la levée de l’embargo sur les armes à destination de la Centrafrique.

 

Il a ajouté que l’Angola est un modèle que la République centrafricaine doit copier pour une amorce de son développement.

 

Depuis la transition l’Angola apporte plusieurs soutiens matériels et financiers aux Centrafricains pour les aider à faire face à leurs multiples besoins de fonctionnement.

 

Entre autres initiatives, l’Angola avait fait un don de 2 millions de dollars en 2015 au gouvernement de la Présidente Catherine Samba Panza qui a été accusée par la suite par certains membres de la société civile centrafricaine d’avoir mal géré cette enveloppe.

 

Cette visite sonne comme la ferme volonté du Président Touadéra de compter l’Angola par ses partenaires bilatéraux pouvant l’aider à résoudre la crise sécuritaire que connait la RCA.

 

D’ailleurs, Touadéra a invité les Angolais à participer à la table ronde des partenaires financiers et techniques de Centrafrique prévue le 17 novembre prochain à Bruxelles.

 

 

L'Angola réaffirme l'appui pour réorganiser et renforcer les forces armées de la RCA

 

Luanda -02/11/16 (Angola Press) -  Le Chef de l'Etat angolais, José Eduardo dos Santos, a affirmé mardi, à Luanda, que l'Angola a déjà exprimé son souhait de soutenir la République Centrafricaine (RCA), en ce qui concerne l'exécution d'un programme de consensus de réorganisation et renforcement des Forces armées et de la Police de cet Etat des Grands Lacs.

 

Selon le Président angolais, qui intervenait à l’occasion de la visite en Angola de son homologue de la RCA, Faustin Touadéra, cette intention a été exprimée par la Commission des Etats de l’Afrique Centrale et par l’Union Africaine.

 

D’autre part, José Eduardo dos Santos a plaidé pour que le processus de désarmement, démobilisation et réinsertion en RCA soit un fait et que l’union et la réconciliation nationale soient effectives et devienne le centre de convergence de tous les acteurs politiques, pour la consolidation de la plate-forme démocratique, où tous pourront librement exprimer leurs idées et défendent leurs légitimes intérêts.

 

Cependant, le Chef de l’Etat a affirmé que les problèmes politiques en RCA réclament toujours des solutions dans un esprit de tolérance, de souplesse, de réalisme et de pragmatisme.

 

«Je trouve pertinent de répéter que les meilleures solutions aux problèmes politiques en République Centrafricaine ne passent pas par leur transfert à une entité juridique, mais doivent être trouvées à travers la discussion et la coopération politique», a soutenu José Eduardo dos Santos.

 

Concernant la récente tenue à Luanda, de la 7ème réunion de haut niveau du Mécanisme Régional de Révision de l’Accord Cadre pour la Paix, Développement et la Coopération en République Démocratique du Congo (RDC) et dans la Région, abordant la situation en RCA, le Chef de l’Etat angolais a dit que les préoccupations émises par les différents participants étaient communes, notamment à propos de dernières attaques des forces rebelles qui ont provoqués des victimes civils, créant la panique au sein de la populations et questionnant aussi sur la paix et la sécurité.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com