Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 11:13
Violence en Centrafrique : Le président TOUADERA décrète un jour de prière et de deuil national

 

 

15 octobre 2016

En République centrafricaine, le président Faustin-Archange Touadéra s’est exprimé sur les ondes nationales, vendredi 14 octobre 2016, deux jours après la flambée de violences dans la ville de Kaga-Bandoro. Ce samedi est déclaré « journée nationale de deuil et de prière ».

« Je condamne énergiquement les actes de violence aveugle qui répandent la terreur parmi la population civile innocente. » Dans une courte allocution énergique mais modérée, le président Touadéra a partagé toute sa solidarité avec le peuple centrafricain et les familles endeuillées.

Puis il a réaffirmé sa priorité : « Je m’engage à tout mettre en œuvre pour rétablir durablement la paix dans cette partie du territoire et dans tout le reste du territoire national. La solution est le DDRR 'désarmement, démobilisation, réinsertion et Rapatriement des ex-combattants),  Le DDRR pour retirer les armes qui ne cessent de semer la désolation dans les foyers. »

Un président déterminé à poursuivre dans le processus de désarmement et dans sa lutte contre l’impunité. « Ceux qui s’engagent dans la violence répondront tôt ou tard de leurs actes devant la justice. Ces nombreux actes de barbarie ne resteront pas impunis », promet-il.

Les Centrafricains interrogés après cette allocution attendaient des actes forts comme le renforcement et le déploiement des forces nationales sur tout le territoire.

« Je demande donc aux groupes armés de prendre conscience des souffrances de la population de cette localité et au-delà, de la population centrafricaine, et leurs aspirations à vivre en paix. Le peuple veut la paix, il ne veut pas la guerre »

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com