Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 17:31
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

Centrafrique: Le bilan de l’attaque du site des déplacés de Kaga-Bandoro revu à la hausse

http://rjdh.org/ PAR AUGUSTE BATI-KALAMET LE 13 OCTOBRE 2016

KAGA-BANDORO, 13 Octobre 2016 (RJDH)—Le bilan de l’attaque du site des déplacés de l’évêché continue d’évoluer.  Le bilan de 9 morts publié hier par la Caritas, a évolué, selon les récentes données recueillies par le RJDH.

Selon les informations recoupées par le RJDH, plus de vingt cinq personnes ont été tuées lors de ces violences. Ce bilan a été confirmé par la Coordination des Actions Humanitaire en Centrafrique qui évoque le chiffre de 25 morts.

De sources hospitalières, 47 blessés ont été enregistrés. Le CICR confie avoir évacué à Bangui 9 blessés graves dont l’état nécessite des interventions plus poussées.

Les ¾ du site des déplacés de l’évêché ont été incendiés. Les informations en notre possession font aussi état de plusieurs maisons brulées dans les quartiers proches de la cathédrale de Kaga Bandoro.

Depuis l’attaque du site des déplacés à Kaga Bandoro, le RJDH a tenté en vain d’entrer en contact avec les responsables des ex-Séléka mis en cause dans cette vague de violence./

Auguste Bati-Kalamet et Sandrine Mbagna

 

Centrafrique : La prise en charge des malnutris évaluée par l’Ambassadrice de l’Italie

http://rjdh.org/ PAR ALBAN JUNIOR NAMKOMONA LE 13 OCTOBRE 2016

BOZOUM, 13 Octobre 2016 (RJDH)—L’Ambassadrice de l’Italie en Centrafrique, Samuel AIrizopi a effectué une mission le 12 octobre dernier à Bozoum où exerce l’ONG italienne Intersos. Il s’agit d’une d’évaluation du projet relatif à la prise en charge des enfants malnutris, projet mis en œuvre par l’ONG italienne.

La diplomate italienne s’est rendue à l’hôpital préfectoral où Intersos accueille et prend en charge les enfants malnutris. Antolela Gerardi, chef du projet Intersos à Bozoum, a confié à la presse que son ONG prend en charge une soixantaine d’enfants touchés par cette maladie, « à Bozoum, beaucoup d’enfants souffrent de la malnutrition. Nous prenons présentement en charge soixante de ces enfants » a-t-il précisé.

Noel Mdébo, président de la délégation spéciale de la ville de Bozoum a profité de la visite de la diplomate pour plaider en faveur des agriculteurs de la région qui, selon lui ont besoin d’outils « je remercie la République de l’Italie qui à travers l’ONG Intersos, nous aide dans divers domaines dont celui de la malnutrition. Je profite de votre passage pour solliciter des outils et des semences  afin de permettre aux agriculteurs de Bozoum de relancer l’agriculture » plaide t-il.

C’est la première visite d’un ambassadeur italien dans la ville de Bozoum pour évaluer le travail de cette organisation.

 

Centrafrique : Des bâtiments administratifs et des ONG pillés lors des violences à Kaga-Bandoro

http://rjdh.org/ PAR ANGELA PASCALE SAULET YADIBERET LE 13 OCTOBRE 2016

BANGUI, 13 Octobre (RJDH)—Plusieurs bâtiments administratifs et les locaux de certaines ONG ont fait l’objet de pillage lors des violences qui ont suivi, mercredi dernier l’attaque du site des déplacés de Kaga Bandoro. L’information a été confirmée par des sources bien informées qui accusent les ex-Séléka.

Le responsable d’une ONG joint depuis Kaga Bandoro parle de plusieurs organisations non gouvernementales prises pour cible. Lucien Judicaël Montinda, Coordonnateur National du Projet Lôndo, confirme le pillage de son ONG en ces termes « des hommes armés  ont tenté de prendre  notre véhicule dans la journée mais ils ont été dissuadés par la Minusca. Ils sont revenus dans la nuit pour piller notre base emportant tous les matériels  heureusement que le personnel s’est refugié à la mission Onusienne ».

Des ONG telles que Solidarités, IRC et Intersos auraient aussi été pillées, selon un communiqué de la Caritas dont le RJDH a eu copie. Ces informations n’ont pas encore été confirmées par les responsables des ONG citées.

De nombreux bâtiments administratifs ont aussi été pillés lors des violences, selon des informations qui sont parvenues à la rédaction du RJDH. Une autorité locale jointe dans la journée parle de pillage systématique des résidences et autres édifices publics « les agents de l’Etat aussi ont trouvé refuge à la Minusca puis que les résidences et autres édifices de l’Etat sont systématiquement attaqués » a expliqué cette source qui n’a pas donné des précisions sur les bâtiments touchés.

D’après la Caritas de Bandoro, la maison de l’évêque et plusieurs autres bâtiments de la mission catholique sont touchés par cette vague de pillage.

L’attaque du site et les violences contre les symboles de l’Etat et des humanitaires, risque de complique la situation de la ville de Kaga Bandoro que de nombreux humanitaires ont du quitter après les violences du mois dernier.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com