Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 22:08

 

 

Bangui, le 12 octobre 2016 – La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) se félicite de la ratification/adhésion de la RCA, le 11 octobre 2016, à certains des principaux traités et protocoles facultatifs relatifs aux droits de l’homme, à savoir la Convention contre la torture et son protocole facultatif, la Convention sur les droits des personnes handicapées et son protocole facultatif et la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées, ainsi que les protocoles facultatifs de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels .

La MINUSCA se réjouie de cette importante avancée qui démontre l’engagement du Gouvernement centrafricain vis à vis de ses obligations et devoirs de respecter, de protéger et d’instaurer les droits de l’homme. 

Dans le cadre de son mandat de promotion et protection des droits de l’homme, la MINUSCA réitère sa disponibilité à soutenir le Gouvernement dans la mise en œuvre de mesures et l’adoption des lois compatibles avec ces nouvelles obligations et devoirs découlant des traités, afin de faciliter l’exercice des droits fondamentaux de l’homme. Elle s’engage également aux côtés des ONG locales des droits de l’homme, de la presse et de la société civile pour continuer à suivre la manière dont la République centrafricaine s’acquittera de ses obligations juridiques dans le domaine des droits de l’homme.

La ratification/accession des traités et de leurs protocoles facultatifs renforce ainsi le devoir de protéger les personnes ou groupes de personnes contre les violations des droits de l’homme. 

Ces instruments, adoptés le 11 octobre, entreront en vigueur trois mois plus tard.

LA MINUSCA SE FELICITE DE LA RATIFICATION PAR LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE D’IMPORTANTS INSTRUMENTS INTERNATIONAUX DES DROITS DE L’HOMME

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com