Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 octobre 2016 5 14 /10 /octobre /2016 22:13

 

LA BANQUE MONDIALE S’ACTIVE DANS LES TRAVAUX DE DESENCLAVEMENT DU NORD EST DE LA RCA

 

Une délégation de la Banque Mondiale conduite par M. Marc Navelet a échangé, dans la matinée du 14 octobre 2016, avec le Ministre de l’Equipement, des Transports, de l’Aviation civile et du Désenclavement, Theodore Jousso. L’objet de la rencontre  : conclusions de la mission effectuée par l’équipe de la Banque.

 

Marc Navelet était accompagné de Mme Andrew Losos, de M. Shruti Vijayakumar, et de M. Cyprien d’Harcourt.

Les échanges entre le membre du gouvernement et ses hôtes se sont déroulés en présence du Coordonnateur du Projet de Facilitation des Transports et du Transit en zone CEMAC (PFTT-CEMAC) -Composante Centrafricaine, Noël Gbeba. 

 

La mission a partagé avec le Ministre Théodore Jousso les conclusions assorties d’une semaine de travail qu’elle a réalisé en République Centrafricaine dans le cadre de la supervision des projets financés par la Banque Mondiale et de l’identification de certains projets. 

 

L’équipe de la Banque Mondiale a évalué les travaux des deux projets en cours de réalisation, notamment le Projet de Facilitation des Transports et du Transit en zone CEMAC (PFTT-CEMAC) -composante centrafricaine  et le projet de connectivité de la partie nord-est de la RCA.

 

Les échanges sur le PFTT-CEMAC ont porté, premièrement, sur la réfection du tronçon Baoro-Bouar dont le but est de faciliter les transactions commerciales entre la République Centrafricaine et le Cameroun et, deuxièmement, sur la construction de la plate-forme de Béloko où toutes les marchandises en provenance du Cameroun seront dédouanées. 

 

S’agissant du projet de connectivité démarré il y a quelques mois, il vise la réouverture de l’axe routier Kaga Bandoro-Ndélé. L’un des plus importants travaux de ce projet est la reconstruction du pont Bamingui, impraticable depuis plusieurs années. 

 

Le but recherché à travers la mise en œuvre de ce projet de connectivité est « d’offrir aux populations locales la possibilité d’écouler facilement leurs produits agricoles », a expliqué M. Marc Navelet. Il s’agit, par ailleurs, de donner l’opportunité à ces populations « de récréer leurs liens de solidarité », a-t-il ajouté.

La mission de la Banque Mondiale a également identifié plusieurs projets visant la réouverture de routes vers de nombreuses zones de production en RCA, a annoncé M. Marc Navelet.

 

La Banque Mondiale, toujours au chevet de la RCA

 

Pour sa part, le Ministre Théodore Jousso s’est réjoui de la qualité des informations fournies par l’équipe de la Banque Mondiale. Il a remercié l’institution financière internationale des efforts qu’elle ne cesse de déployer en faveur de la République Centrafricaine. « La Banque Mondiale a été toujours a notre côté, pour nous aider à reconstruire notre pays », a témoigné le Ministre.

Le membre du gouvernement n’a pas manqué de souligner que tous les volets du PFTT-CEMAC touchent les secteurs très importants du développement de la RCA. Surtout qu’il est question de réduire la pénibilité des populations en matière de transport, d’améliorer la fluidité du trafic et de réduire le délai  de dédouanement ainsi que les barrières physiques le long du corridor Bangui-Douala. 

Théodore Jousso d’ajouter que le désenclavement de la partie nord-est de la RCA est d’autant plus stratégique qu’il vise à renaitre les activités touristiques cynégétiques dont le pays a tant besoin pour la relance de son économie. 

En outre, ce projet de connectivité permettra au gouvernement centrafricain de déployer facilement les fonctionnaires et agent de l’Etat dans les préfectures du nord-est et ainsi d’avoir une bonne surveillance des activités dans la région.  

C’est donc une nouvelle ère qui va très bientôt s’ouvrir pour les populations de la partie nord-est de la RCA, longtemps isolée du reste du pays. 

LA BANQUE MONDIALE S’ACTIVE DANS LES TRAVAUX DE DESENCLAVEMENT DU NORD EST DE LA RCA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com